Balade à Bad Tölz

Bad Tölz est une vieille cité bavaroise à 50 km au sud de Munich. Cette petite ville de 18.000 habitants située sur les rives du fleuve Isar a su conserver un centre historique typiquement bavarois. Ses maisons baroques aux façades peintes sont réputées. On va y faire un tour, hop en route ! 🙂

Bad Tölz est aussi connue comme ville thermale. En 1845, un fermier remarque que les animaux blessés se rendent plus souvent à certaines sources. Il fait analyser l’eau à Munich et on découvre que c’est une eau riche en iode et pauvre en sel, qui en fait une excellente eau thermale. A partir de 1860 une activité touristique se créée autour des thermes de Bad Tölz. Un savon à base d’iode des eaux de sources de Bad Tölz est connu pour ses propriétés curatives et antiseptiques. Si une petite cure vous tente, ou juste patauger dans l’eau et les toboggans aquatiques, ça se passe à Alpamare. Dans un registre beaucoup moins agréable, Bad Tölz est aussi connue pour la SS-Junkerschule. C’était le centre de formation allemand pour les officiers nazis de la Waffen SS. Après la guerre, l’école militaire nazie sera utilisée comme base européenne des bérets verts américains. Depuis 1966, Bad Tölz est jumelée avec Vichy (hem).

Une visite à Bad Tölz se fait impérativement en passant par la Marktstrasse. C’est la rue principale de la ville. Elle est en pente douce et flanquée de façades baroques. Elle est considérée comme une des plus belles rues de Bavière (avec du soleil c’est surement plus sympa 😉 ).

Le Lüftlmalerei, c’est la technique bavaroise qui consiste à peindre des fresques sur les bâtiments. Quand le crépi en calcaire de la façade est encore frais, c’est à ce moment que la fresque est réalisée. Ainsi, les pigments de couleurs s’enfonce plus profondément dans le matériau et la peinture dure plus longtemps.

C’est dans cette rue que se concentre la majorité des commerces et restaurants de la ville. Je vous conseille une halte au restaurant Kolberbrau (29 Marktstrasse). Cadre et ambiance typiquement bavaroise assurée 🙂 Et pour une petite pause sucrée, le Café Schuler (9 Marktstrasse) est le meilleur endroit de la ville.

A l’ouest se trouve la colline du Calvaire. Au moyen-age, c’est à son sommet que se trouvait la potence du village.

Au XVIIIe siècle, la potence est déplacée ailleurs et la colline est transformée en réplique du Calvaire (l’ascension du mont Golgotha par Jésus-Christ avant d’être crucifié). Le début du calvaire se fait depuis la rue Nockhergasse, avec une traversée du Jardin des oliviers.

Pendant la montée, en plus des sept petites chapelles marquant les stations du Christ, vous pourrez voir une ribambelle d’écureuils 🙂

Au sommet on trouve deux églises.

La plus ancienne est la plus petite. C’est la chapelle Léonard. En 1705, les charpentiers de Bad Tôlz promettent d’ériger une chapelle s’ils reviennent en vie de la Sendlinger Mordweihnacht. C’était une « manifestation pacifique » de paysans et artisans en protestation contre le pouvoir autrichien. Elle s’est achevée par un massacre réalisée par l’armée autrichienne dans le village de Sendling près de Munich. La chapelle sera finalement bâtie en 1718 après le départ des autrichiens.

Une chaîne votive fait le tour de la chapelle. Elle est dédiée à St Léonard. D’après la légende, Léonard serait un membre de la cour de Clovis a qui on avait autorisé de pouvoir libérer les prisonniers qu’il jugeait digne de l’être. C’est pourquoi il est souvent représenté avec une chaîne à la main. Il est aussi connu comme le saint patron du bétail.

Chaque année, le 6 novembre, se tient le Leonhardifahrt. C’est un festival traditionnel en l’honneur du saint. Les habitants de la régions grimpent alors la colline dans leurs plus beaux habits bavarois.

La seconde église au sommet, c’est la Kreuz Kirche (l’église de la croix, 1732). Elle a une particularité : il s’agit en fait de deux églises qui sont fusionnées.

C’est une double église. Avec ses deux tours jumelles, la Kreuz Kirche est aussi appelée l’Église du Calvaire.

Que vous soyez croyants ou non, cette petite marche est agréable et donne un très joli point de vue au sommet de la colline 🙂

Le grand clocher qui domine Bad Tölz, c’est celui de l’église paroissiale médiévale de l’Assomption de la Vierge Marie (Mariä Himmelfahrt). C’est le plus ancien bâtiment existant sur l’Isar, il est construit de 1460. En 1877 une tour néogothique est rajoutée.

Les autres merveilles en Bavière 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *