Gran Canaria – Jardin botanique

La visite du Jardin Botanique de Gran Canaria est je pense un incontournable. Il est facile d’accès, à 7km au sud de Las Palmas, près de l’université. Il y a un grand parking (uniquement via l’entrée sur la GC-110). L’accès est gratuit. J’ai pourtant eu la chance de visiter des jardins botaniques assez souvent dans mes voyages, et je pensais être un peu déçu par celui-ci  » sans doute trop sec, et pas assez de diversité, et puis si c’est gratuit ça doit être nul ? » … et bien non « franchement trop bien » 🙂
Allez c’est parti, hop en route!
Plus d’infos sur le site officiel : http://www.jardincanario.org/

gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus

Il est parfois simplement appelé le « jardin canarien ». Il est niché au creux du barranco de Guiniguada. Sa création date de 1952,sous l’impulsion du botaniste suédois Eric Sventenius. C’est le plus grand jardin botanique d’Espagne. Il est principalement consacré aux plantes endémiques des Canaries, du Cap Vert, de Madère et des Açores.

En arrivant depuis les hauteurs, il faut descendre dans le ravin en utilisant des escaliers pas toujours très bien entretenus et assez étroits par endroits. Il y a partout des panneaux prévenant du danger. Soyez juste un peu vigilants et ça devrait bien se passer 🙂

gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus

Dans les centaines de plantes qu’on peut croiser, il y a entre autres (je ne suis pas un spécialiste) : le millepertuis des Canaries, l’Euphorbia aphylla, l’Euphorbia balsamifera, …

On peut retrouver un peu d’ombre bienvenue près des bassins et du centre d’exposition. Il y a plein de petits jardins avec chacun sa thématique particulière, et tous très bien aménagés. Et il n’y a quasiment personne! C’est le kif 🙂

gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus
gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus

Il y a même des parcelles de pins canariens et des jardins de cactus. Bon franchement je trouve que les photos se passent de commentaires, allez-y vous aimerez ! 🙂

gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus

Pour finir cette visite en beauté et en gourmet (hoho), je vous conseille à 100% de vous arrêter pour une pause gourmande au Restaurante Jardín Canario (à côté du parking à l’entrée). C’est le point de rendez-vous des universitaires et des politiques du coin. C’est super bon, et pas si cher que ça. Vraiment, ce serait dommage de passer à côté. Et le polvito uruguayo (dessert typique canarien) est délicieux 🙂

gran canaria canaries jardin botanique viera y calvijo nature balade plantes arbres fleur cactus restaurant polvito uruguayo

Plus d’infos ici : http://www.restaurantejardincanario.com/

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
L’est
Le sud
Le centre

Gran Canaria – Roque Nublo

Le Roque Nublo, c’est le symbole emblématique de l’ile de Gran Canaria. On pourrait presque le comparer à Uluru en Australie. C’est un énorme rocher, quasiment situé au centre exact de l’ile. Et depuis toujours, il était utilisé comme un lieu de culte par les Guanches. Pour y aller, c’est simple, vous roulez vers les montagnes. Vous trouverez obligatoirement à un moment un panneau vous indiquant la direction de Roque Nublo sur la GC-600. Sur place, il y a un petit parking où vous devriez trouver de la place facilement. Ensuite, on marche.

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

Le trajet fait environ 5km aller / retour (par le même chemin). Le sentier est bien pavé au début. Il n’y a pratiquement pas de zone d’ombre sur le site, prenez vos précautions. Personnellement, je vous conseille d’y venir en fin d’après midi. Il y a moins de monde, il fait plus frais, les couleurs sont plus belles, et vous pourrez enchainer avec une magnifique coucher de soleil depuis le Pico de las Nieves. Évidemment, vérifiez la météo avant de partir! S’il y a des nuages, allez ailleurs sur l’ile, car vous ne verrez rien!

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

Les paysages aux alentours sont magnifiques. Toute la zone est protégée depuis 1987.

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

En rentrant dans une petite forêt de pins, le sentier devient plus pentu et sinueux.

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando
gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

A la sortie de la forêt il faut escalader un petit plateau rocheux. Le chemin n’est pas indiqué, mais c’est pas très compliqué, il suffit de grimper, on ne peut pas se tromper 🙂

Ensuite, bim !! On se retrouve sur un plateau rocheux désertique, avec au fond, l’énorme masse de Roque Nublo, et à ses côtés le rocher de la Rana (la grenouille). La mise en scène est tellement parfaite qu’on a du mal à imaginer que c’est l’œuvre de la nature. Le Roque Nublo, c’est un gros monolithe de basalte qui fait 80m de haut! Il serait vieux d’au moins 4 millions d’années. C’est un des rochers naturels les plus grands du monde. Ça ne se voit pas trop sur la photo, mais on est vraiment tout petit à côté.

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

En contournant le rocher, on peut profiter d’un panorama de dingue sur toute la partie ouest de l’ile et au loin, l’ile de Ténérife avec son grand volcan Teide.

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

Rien que pour cette vue là, cette balade au Roque Nublo est un incontournable de votre séjour à Gran Canaria! 🙂

gran canaria canaries roque nublo nature paysage nature balade rando

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
L’est
Le sud
Le centre

Gran Canaria – Barranco de los Cernicalos

Il y a plein de belles randonnées à faire à Gran Canaria, je vous en propose une très agréable : c’est la randonnée du Barranco de los Cernicalos. Elle a plusieurs avantages : Elle est accessible a toute la famille, il n’y aucune difficulté particulière. Une bonne partie de la marche se fait à l’ombre. On suit un des seuls cours d’eau de l’ile. Bref, c’est facile 🙂 Le trajet fait environ 8km aller-retour (on revient par le même chemin) et se fait en 4h environ (pauses photos & pique nique inclus).

Le plus difficile sera peut être de trouver le point de départ 🙂 Pas de panique. Vous pouvez tenter de rentrer « Merenderos de Arenales » ou 27°58’49.6″N 15°28’23.4″W dans votre GPS. Sinon, vous allez à Telde, puis vous prenez la route GC-130 vers Pico de las nieves. A un moment il faudra prendre la route GC-131 à droite vers Lomo Magullo, et juste avant d’arriver au village il y aura un sacré virage à prendre à gauche sur la GC-132. Quelques centaines de mètres plus loin, il y a une aire de pique nique avec un petit parking, vous êtes arrivés 🙂

gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature

La randonné se passe dans la réserve naturelle de Los Marteles. Toute la zone est protégée. Vous ne pouvez pas vous tromper de chemin, c’est toujours tout droit, il suffit de suivre le cours d’eau dans la gorge.

gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature

Au tout début, c’est amusant, on suit une sorte de Levada, ce qui m’a rappelé les formidables randonnées qu’on peut faire sur l’ile de Madère. Et je vous encourage vraiment d’aller y faire un tour !!! 🙂

gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature levada

Vous croiserez des impressionnants oliviers sauvages ! Et même des forêts de bambous!

gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature olivier
gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature

Voici le clou du spectacle! Ce n’est pas incroyablement impressionnant, on a déjà tous vu des cascades bien plus majestueuses, mais je vous promet que cette balade vaut le coup 🙂

gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature cascade
gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature cascade
gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature
gran canaria canaries barranco de los cernicalos randonnée rando trekk balade nature

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
L’est
Le sud
Le centre

Las Palmas de Gran Canaria

Las Palmas, c’est la capitale de l’ile de Gran Canaria. Et tous les 4 ans, la ville devient aussi la capitale des Canaries (ça change régulièrement avec Santa Cruz de Tenerife). Las Palmas c’est aussi la 8e plus grande ville d’Espagne avec 380.000 habitants. La ville est fondée en 1478 quand les premiers espagnols partent à la conquête des Canaries et font la guerre aux aborigènes Guanches.

Pour être honnête, je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur pour Las Palmas, et on peut très bien avoir un séjour parfait à Gran Canaria sans y mettre les pieds. Mais je sais que vous êtes curieux comme moi, alors on va quand même y faire un tour hein ? Allez, hop en route !

Quartier Vegueta

Le quartier Vegueta est le plus ancien de la capitale, il est situé dans la partie sud de la ville. C’est sans doute le quartier qui a le plus de charme. Les ruelles sont étroites, et une bonne partie sont piétonnes. Ici et là, on peut tomber sur quelques belles maisons coloniales.

canaries gran canaria las palmas rue street

Ici l’espèce de bunker étrange (rue
Calle Luis Millares)
, correspond au Museo Canario en travaux pour s’agrandir. Je n’ai pas fais la visite, mais si ça vous intéresse, plus d’infos ici. La petite église mignonne, c’est Ermita del Espiritu Santo, à l’entrée de la ruelle du même nom. C’est ici que Christophe Colomb aurait prié avant son grand départ vers l’ouest.

On arrive invariablement sur la place Sainte Anne. D’un côté, on trouve un grand bâtiment colonial, c’est la mairie de Las Palmas (avec l’office du tourisme à l’entrée).

canaries gran canaria las palmas place santa ana

De l’autre côté de la place, c’est la cathédrale Sainte Anne (du nom de la sainte patronne des conquistadors espagnols). Elle est construite à partir de 1500 et officiellement inaugurée en 1570. Mais elle ne sera vraiment achevée que des siècles plus tard, ce qui explique le mélange des styles architecturaux. C’est le siège du diocèse des Canaries.

canaries gran canaria las palmas cathedrale santa ana

L’intérieur n’est pas très riche et je ne l’ai pas trouvé particulièrement beau non plus ..

canaries gran canaria las palmas cathedrale santa ana

Juste derrière la cathédrale, c’est le centre « historique – touristique » ! On y retrouve la « fameuse » maison-musée de Christophe Colomb! Ne vous emballez pas, Christophe Colomb n’y a sans doute passé que quelques nuits en 1492, pendant qu’un de ses navires était en réparation avant sa grande traversée. Quoi qu’il en soit, la façade est jolie est elle abrite un musée sur les voyages de la célébrité qui y a dormi une fois. Avec un peu de chance vous pourrez peut être assister à un spectacle de danse folklorique sur la petite place juste devant.

Pas très loin, on trouve l’ermitage de San Antonio Abad (datant de1757) bâti à l’emplacement où se situait la toute première chapelle de l’ile de 1478. Collé à l’église se trouve un petit musée d’art moderne (entrée gratuite et wc à disposition, on ne sait jamais, ça peut servir pour les petites vessies?).

canaries gran canaria las palmas eglise musee

Il y a probablement encore plein de trésors à découvrir au hasard des rues, alors lancez vous!

canaries gran canaria las palmas rue street

En continuant vers le nord, c’est le quartier Triana. Ici, c’est plus moderne. Les petits restos branchés trop cools et les boutiques tendances, c’est dans ce quartier, mais on l’a zappé, ça arrive …

Quartier Ciudad Jardin

Le quartier Ciudad Jardin est beaucoup plus résidentiel et chic, et on y trouve les plus belles maisons de Las Palmas. Il y a très joli parc dans ce quartier, le Parc Doramas. Il fait 47800m² de superficie, et on y retrouve de nombreuses plantes, des palmiers, des arbres fleuris, des bassins, des cascades. C’est frais et très agréable, vraiment 🙂

canaries gran canaria las palmas ciudad jardin parc parque doramas

Il y a un kiosque avec terrasse bar snack pour se relaxer près du plan d’eau.

canaries gran canaria las palmas ciudad jardin parc parque doramas

Sur les hauteurs, le parc se prolonge. Il y a une belle colline aménagée. Au sommet on y trouve une église un peu surprenante, c’est l’église Coréenne de Las Palmas. Donc je m’interroge : pourquoi ? en cherchant un peu, j’apprends que dans les années 1960, des accords gouvernementaux entre l’Espagne et la Corée du sud ont permis l’installation de 7.000 coréens à Las Palmas pour développer l’industrie de la pêche. Et donc cette communauté dispose d’une église évangéliste avec une vue imprenable sur Las Palmas.

canaries gran canaria las palmas ciudad jardin parc

Je vous invite à monter au sommet pour admirer la vue depuis le mirador Augustin Castillo.

Quartier Playa de las Canteras

L’endroit où tout le monde va aussi à Las Palmas, c’est évidemment sur le front de mer : le quartier Playa de las Canteras. Pour éviter d’interminables trajets dans la ville à la recherche d’une hypothétique place de parking que vous ne trouverez de toute façon jamais, il y a une alternative simple : le grand parking El Ricon. Il est situé juste à côté de la plage et d’un grand centre commercial, et il n’est pas trop cher. Ensuite vous traversez l’esplanade de l’auditorium. Toute cette zone est très récente, c’est propre et bien aménagé.

La plage de Las Canteras est considérée comme une des plus belle plage urbaine du monde. Personnellement, j’ai pas aimé. Je pense que la mauvaise météo a surement influencé mon jugement … et peut-être aussi car je n’aime pas trop Las Palmas! haha Toujours est-il que cette plage fait presque 3km de long, et qu’elle est protégée de la houle par un récif naturel à une centaine de mètres, la Barra. D’ailleurs (s’il fait beau), vous pouvez aller vous y baigner et vous amuser avec une attraction locale : el ascencor de la barra. Je vous laisser chercher les vidéos sur le net 🙂

canaries gran canaria las palmas plage playa canteras

Il y a une plage plus petite, vers l’auditorium, c’est la plage de Cicer. C’est une plage pour pratiquer le surf. Les vagues sont sympas, mais le sable « parait » vraiment dégueulasse … ça donne pas vraiment envie de s’y poser quand on voit les gens qui semblent couverts de boue … Il y a plein d’autres plages bien plus agréables ailleurs sur l’ile…

canaries gran canaria las palmas plage playa beach cicer canteras

Le front de mer, c’est aussi une succession de bars et restos plus ou moins attrapes touristes, et des énormes barres d’immeubles grises et moches. C’est franchement tout ce que je déteste, donc je ne m’attarde pas trop dessus.

Il y a quelques endroits avec du street art sympas, mais ça n’a pas suffit à me redonner le sourire ! Las Palmas, désolé, mais ce sera sans moi ! 🙂

canaries gran canaria las palmas plage playa street art canteras

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Le Nord
L’ouest
L’est
Le sud
Le centre

Gran Canaria – Centre

Pour découvrir le centre de l’ile de Gran Canaria, il faudra s’engager dans le massif montagneux de Cumbre. J’espère que votre voiture de location en a dans le moteur! Il y a tellement de lieux et de paysages incroyables à découvrir, ça me donne déjà envie d’y retourner. Hop en route!

(petite conseil évident mais qui peut vous éviter bien des ennuis : vérifiez bien la météo avant de partir ! Les nuages ont tendances à s’agglutiner sur la montagne. Si c’est couvert, allez ailleurs! sinon vous passerez votre journée dans la brume et ce serait dommage ;-))

Teror

Teror est considéré comme le plus beau village de l’ile. Il est situé à mi hauteur dans les montagnes, à une vingtaines de kilomètres de Las Palmas. Il faut dire qu’il ne manque pas de charme avec ses rues pavées, sa belle architecture canarienne et ses maisons à balcons en bois de « tea » (pin canarien).

canaries gran canaria teror village basilique eglise notre dame pin pino vierge

Le point central du village, c’est la Plaza de Teror, et la basilique Notre Dame du Pin. Elle date du XVIIe siècle. A l’intérieur se trouve une statue de la sainte patronne de l’ile, la Virgen del Pino. Le 8 septembre il y a une grande fête religieuse traditionnelle où tout le village (et le reste de l’ile) est en effervescence.

La légende raconte que la Vierge est apparu aux habitants de l’ile en 1481, devant un grand pin. D’où son nom de Vierge du Pin. Le pin fut détruit par la foudre en 1684 et à sa place se trouve maintenant une petite colonne surmontée d’une croix.

canaries gran canaria teror village basilique eglise notre dame pin pino vierge

En vous baladant dans les ruelles vous pourrez découvrir la Plaza Teresa de Bolivar. Teresa était la petite fille du Marquis de Teror, et aussi l’épouse de Simon Bolivar le « libérateur » (il y a d’ailleurs une statue de lui ici). C’est un peu étrange quand on sait qu’il a combattu pour l’indépendance des pays d’Amérique du sud face à la couronne d’Espagne, et qu’il n’a pas hésité à faire fusiller des milliers d ‘espagnols et de canariens durant ses guerres.

La rue Calle Real de la Plaza est très belle et évidemment très touristique. Les belles façades ont toutes été rajoutées récemment pour donner du cachet comme on dit. Si on fait abstraction des boutiques à touristes avec les produits locaux made in China, la rue reste très agréable.
Teror est aussi connu pour son eau. Vous retrouverez les bouteilles d’eau Aguas de Teror sur toute l’ile.

canaries gran canaria teror village basilique eglise notre dame pin pino vierge rue street balade

Info pratique : il y a un parking gratuit à l’entrée du village, près de la station de bus.

En prenant un peu plus d’altitude on a ce genre de végétation et de paysages. On est bien loin de la plage et des dunes de Maspalomas. Dépaysement et sourire aux lèvres garanti 🙂

canaries gran canaria montagne nature paysage
canaries gran canaria montagne nature paysage
canaries gran canaria montagne nature paysage foret fleurs
Ballade incroyable au milieu des fleurs … et des milliers d’abeilles qui butinaient!
Petit coup de stress 😛

Si vous grimpez vers le centre de l’ile en venant depuis Telde, vous roulez donc sur la GC-130. Vous pouvez en profiter pour faire une très belle randonnée, celle de Barranco De Los Cernícalos.

Caldera de Los Marteles

N’oubliez pas non plus de vous arrêter à la Caldera de Los Marteles. Cette cuvette d’origine volcanique fait 80m de profondeur et 550m de diamètre. De nombreux chemins de randonnées sillonnent la région classée Réserve de biosphère par l’Unesco depuis 2005.

canaries gran canarie caldera los marteles caldeira nature paysage

De l’autre côté de la route, le mirador Caldera de Los Marteles offre ce paysage … c’est juste trop beau !! 😀

canaries gran canarie caldera los marteles caldeira nature paysage

Roque Nublo

Roque Nublo, c’est un peu l’emblème de Gran Canaria. Une énorme monolithe de basalte de 80m de haut se dresse sur un sommet dégagé. C’est presque trop beau pour être vrai!

canaries gran canarie roque nublo nature paysage

Plus d’infos et de photos ici 🙂

Si vous avez une petite faim durant votre périple sur les routes montagneuses du centre de l’ile au milieu des pin, il n’y a pas beaucoup de choix qui s’offrent à vous … nous on a fait halte au Restaurante Grill La Cumbre. Je pense que pour une bière / glace en terrasse à côté du jardin, ça vaut le coup. Pour le reste, les avis ne sont pas géniaux (il y a mêmes des histoires de vols sur le parking du resto). Personnellement j’ai trouvé le lieu cool (l’effet de la bière sans doute haha).

Pico De Las Nieves

Le Pico de las Nieves (pic des neiges) est le 2e plus haut sommet de l’ile avec une altitude de 1949m. On peut le rejoindre facilement en voiture en suivant la route GC-130. Le parking n’est pas très grand mais avec un peu de chance vous devriez avoir de la place pour le clou du spectacle : un coucher de soleil fabuleux avec le Roque Nublo en arrière plan!

gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset

En attendant le coucher de soleil, et si vous n’êtes pas plongé dans un apéro sur le mirador, il y a de petites balades possibles pour aller voir les bizarreries rocheuses du coin (le Roque del Señor Champiñon et Ventana de Morro par exemple, je vous laisse chercher 😉 )

gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset

Au sommet, il y a aussi une installation de radars et de télécommunications des forces armées espagnoles. Zone interdite.

gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset radar

Et voici pourquoi il faut venir ici : un coucher de soleil de dingue sur le Roque Nublo et l’ile de Tenerife au loin. C’est pas un truc de malade ça ? Raaaah la nature fait des choses vraiment incroyables des fois 🙂 Pas d’excuses pour louper ce spectacle!!

gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset

On a l’impression que l’ile de Tenerife flotte sur une mer de nuages … j’en ai presque la larme à l’œil ! 🙂

gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset
gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset
gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset
Oui j’ai mis beaucoup de photos du coucher de soleil … Et encore, je me suis retenu!
gran canaria canaries pico las nieves paysage panorama sunset nuit night

Si vous rejoignez le centre de l’ile en venant de Playa de Mogan, alors préparez vous à en prendre plein la vue! Au début la route GC-200 monte tranquillement dans la montagne, et ensuite, prenez la GC-605 direction Tejeda. Là vous pénétrez dans un paysage qui envoie du lourd!

Les Gorges de Mogan

La route GC-605 est assez étroite, il y les ravins juste à côté, plein de virages, et on prie pour ne pas croiser une seule voiture! Mais ça vaut vraiment le coup de stresser un peu au volant, car le paysage est fantastique!

gran canaria canaries gc-605 route panorama paysage montagnes gorge nature

Halte obligée au Mirador el Mulato pour profiter de la vue sur les gorges.

gran canaria canaries gc-605 route panorama paysage montagnes gorge nature

Peu après il y a un petit lac surgit de nul part, Presa del Mulato. C’est en fait un lac artificiel, il y a un petit barrage.

gran canaria canaries gc-605 route panorama paysage montagnes gorge nature lac barrage

Plus loin sur la route se trouve un autre lac de barrage, Presa de las Ninas.

gran canaria canaries gc-605 route panorama paysage montagnes gorge nature lac barrage

Ici le paysage est presque désertique. Des cailloux, de la pierre, et encore des cailloux!

gran canaria canaries gc-605 route panorama paysage montagnes gorge nature desert

Enfin, après un long périple dans une montagne sauvage et désertique, la petite route GC-605 rejoint le petit village perdu de Ayacata. De là, on peut repartir vers le sud en suivant la GC-60.

San Bartolomé de Tirajana

Le village de San Bartolomé de Tirajana est tout petit, mais en terme de superficie, c’est la plus « grande » commune de l’ile. Son territoire descend jusqu’au dune de Maspalomas!

gran canaria canaries san bartolome tirajana village
gran canaria canaries san bartolome tirajana village
La grande entrée du cimetière, perché sur la colline qui domine le village.

J’avoue que la visite du village ne faisait pas particulièrement pas partie de notre objectif ce jour là. En effet, ce que je cherchais se trouvait un peu plus loin vers le sud … Notez tout de même que tout le long de la route, mince, c’est beau quoi !!

gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature
gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature

Degollada de La Yegua

Ce que je cherchais, c’était Degollada de la Yegua. Derrière ce nom barbare se trouve un mirador de plus aux Canaries ? que nenni! un putain de mirador avec une vue de dingue à couper le souffle ! J’étais personnellement scotché, je ne m’attendais pas à aussi grand, aussi majestueux. On ne se rend pas bien compte de la dimension du canyon sur les photos, mais réellement, la route sinueuse qui y mène mérite amplement le temps qu’on y passera

gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature degollada de la yegua canyon fatage

On a une vue incroyable sur le ravin de Fatage, un canyon de 15 kilomètres de long.

gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature degollada de la yegua canyon fatage

J’aurais vraiment adoré pouvoir rester plus longtemps jusqu’au coucher de soleil, mais on ne peut pas avoir tout ce qu’on veut dans la vie 🙂 En tout cas, je vous recommande ce lieu à 100% !!

gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature degollada de la yegua canyon fatage

Ensuite, la route GC-60 vous emmène jusqu’à la banlieue nord de Maspalomas, à quelques kilomètres seulement.

gran canaria canaries route montagne paysage panorama nature

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
L’est
Le sud

Gran Canaria – Sud

Le sud de Gran Canaria, c’est le secteur des grands complexes hôteliers et du tourisme de masse. Les hôtels clubs foisonnent, les grandes barres bétonnées, les piscines et les centres commerciaux se répandent partout comme une maladie. Est-ce que tout est à jeter ? heureusement non, et c’est aussi au sud que se trouvent les plus belles plages de l’ile, et il fait toujours beau et soleil. Vous êtes au nord de l’ile et c’est nuageux gris ? foncez au sud, le ciel bleu vous attend! Allez on y va, hop en route! 🙂

Maspalomas

Le point de départ incontournable, c’est évidemment Maspalomas. C’est la plus grande station balnéaire de l’ile et c’est le centre touristique européen d’hiver le plus important. Autant être préparé psychologiquement : les colonies de touristes allemands (le cliché par excellence), c’est ici que vous les trouverez. Mais alors pourquoi venir ici ? pour Playa de Ingles, la plus grande plage de l’ile. Plus de 3km de sable fin et d’eau cristalline, rien que pour vous! … et pour les autres milliers de touristes tout autour de vous hahaha Au moins l’avantage est qu’elle tellement grande qu’il y a toujours de la place, et la longue marche les pieds dans l’eau est franchement sympa.

gran canaria maspalomas playa ingles plage anglais mer ocean

Mais la véritable raison pour laquelle vous devez ABSOLUMENT venir à Maspalomas, c’est pour son incroyable champ de dunes géantes. C’est le Parc Naturel des Dunes de Maspalomas, une réserve naturelle protégée sur plus de 400 hectares. Les dunes peuvent facilement atteindre 10m de hauteur.

gran canaria maspalomas dunes sand parc nature

Le sable des dunes ne vient pas du Sahara pourtant tout proche. C’est du sables d’origine marine composé de minuscules fragments de coquillages qui s’entassent ici depuis des millions d’années avec le vent. Même si des milliers de personnes viennent chaque jour découvrir ce lieu incroyable, chaque nuit les dunes sont façonnées par le vent. Et au matin, tout est à nouveau immaculé. On a le sentiment d’être la première personne au monde à y mettre les pieds 🙂

gran canaria maspalomas dunes sand parc nature

Le dépaysement est assuré. Dès qu’on ne voit plus la plage et qu’on ne voit que des dunes à perte de vue, qui pourrait croire qu’on est aux Canaries ? 🙂

gran canaria maspalomas dunes sand parc nature

Attention les pieds, en journée le sable peut être terriblement brulant. Le soir quand les dunes prennent des teintes orangées et roses, le spectacle est saisissant. C’est l’endroit idéal pour un chouette apéritif coucher de soleil 🙂

gran canaria maspalomas dunes sand parc nature

Le parc des dunes est tellement grand que vous trouverez très facilement un endroit au calme où vous poser et faire toutes les photos que vous voulez 😉

gran canaria maspalomas dunes sand parc nature
gran canaria maspalomas dunes sand parc nature coucher de soleil sunset

Info pratique : pour se garer ici, ça peut vite devenir une épreuve … Il y a bien un grand parking (cher) en haut de la plage des anglais. Le mieux reste de pousser plus loin vers les grands hôtels comme le Riu Palace et on trouve rapidement de la place sur le parking de l’Avenue Granada, ou celui de Calle Finlandia.

Vous passerez probablement à un moment devant cette horreur : le centre commercial Cita. Il a probablement eu son heure de gloire dans les années 1970, mais maintenant, c’est une incroyable horreur kitsh et glauque, qui tombe à moitié en ruine. La majorité des panneaux sont écrits en allemands, et on retrouve à l’intérieur des supers biergarten pour boire des chopes de bières comme en Allemagne, des « restaurants » pizza-grec-kebab, des sexshop glauques, des boutiques toutes plus moches et déprimantes les unes que les autres… et pourtant il y a du des gens qui y vont et qui ont l’air d’apprécier en plus!! Ce monde est vraiment incroyable …

Ça vaut bien la peine d’y aller 5 minutes pour rire un peu.

Ensuite on prend la route GC-500 qui longe toute la côte sud et voici ma sélections des plus beaux endroits 🙂

Anfi del Mar

En arrivant a Anfi del Mar, prenez à droite au rond point vers Valle Marina. C’est votre seule chance de trouver une place pour se garer dans le parking (ou autour). Ensuite vous arrivez rapidement à pieds sur une très belle plage de sable blanc et fin. Si ça vous parait trop beau pour être vrai, vous avez raison, cette plage est artificielle. Elle a été créé par l’homme avec du sable importé du Sahara … mais bon hein … c’est joli, alors on ferme les yeux pour cette fois ?

gran canaria anfi del mar plage playa beach

L’ambiance est très familiale, la mer est calme, l’eau translucide. C’est un véritable plaisir 🙂 et pour une fois les grands hôtels ont réussis à garder des beaux jardins oasis avec des grands palmiers, et ça fait tout de suite plus joli 🙂

gran canaria anfi del mar plage playa beach

En règle générale, la côte sud a tendance à ressembler à ça …

gran canaria canaries cote sud ile mer falaise hotels

Puerto Rico

Un peu plus loin on arrive à Puerto Rico, qui a une grande plage, mais c’est trop grand et trop peuplé, je ne vous conseille pas. En revanche je vous conseille une des attractions phares de Gran Canaria : la sortie en mer à la rencontre des dauphins. En effet, près des côtes vivent de grandes colonies de dauphins et toute l’année, des excursions sont proposées pour aller les observer.

gran canaria canaries spirit of the sea mer ocean dauphin dolphin cetace balade

Quelle compagnie choisir ? Après avoir un peu creusé le sujet, la « moins pire » (car elles donnent toutes l’impression d’être là pour le fric des touristes et que le respect des dauphins ils s’en tapent un peu) semble être Spirit of the sea. https://www.dolphinwhale.co.uk/ Réservation sur Internet pour profiter d’une réduction (31.50 Eur par personne). La sortie en mer dure entre 2 et 3 heures. Ils sont soucieux de l’environnement et n’hésitent pas à s’arrêter pour ramasser un déchet plastique flottant sur l’eau… et je soupçonne cet arrêt d’être une mis en scène … le déchet en question ressemblait étrangement à une bouée avec une balise … comme j’ai lu plusieurs fois une anecdote similaire, le doute s’installe! Ça ne m’étonnerait qu’ils repêchent à chaque fois le même déchet flottant qu’ils ont eux même placés avant ??? Complot ou non … c’est bien de montrer aux enfants qu’il faut lutter contre la pollution …

Vous aurez peut être la chance de voir des grands dauphins, des dauphins communs, des dauphins bleu et blanc, des dauphins tachetés, des dauphins jaunes, ah non, ça n’existe pas ça. Blague mise à part, sur les 87 espèces de cétacés qui existent au monde, 29 sont présentent ici. (d’après la pub).

Je ne résiste pas à vous montrer l’envers du décor. Il n’y a pas que des magnifiques dauphins dans l’eau … il y a aussi quelques baleines à bord 😛

gran canaria canaries spirit of the sea mer ocean dauphin dolphin cetace balade baleine

La sortie inclus des boissons, un buffet et une pause baignade. Je recommande vraiment, car une sortie en mer c’est toujours agréable, et avec des dauphins, c’est encore mieux! 🙂

gran canaria canaries spirit of the sea mer ocean dauphin dolphin cetace balade baignade

Playa de Amadores

Juste après Puerto Rico, vous trouverez une belle grande plage, Playa de Amadores. Les complexes hôteliers sont assez loin pour ne pas trop se faire sentir. Il y a des grands parkings et on trouve facilement une place.

C’est encore du beau sable fin et une eau très calme, idéale pour barboter au calme.

Playa de Mogan

Le terminus de la côte sud de Gran Canaria, c’est le petit village de Playa de Mogan. Ici aussi on retrouve une belle plage, mais le truc pour lequel vous devez venir ici, c’est pour le coucher de soleil! Il faut se garer près de la Marina. Ensuite vous marchez en direction de la falaise, il y a un petit chemin au milieu d’un chantier pas vraiment engageant … vous avancez encore un peu et …

Vous vous retrouvez sur une belle corniche rocheuse au pieds d’une grande falaise à pic au dessus de vous. En face, c’est l’ile de Ténérife. Même si ce spot à coucher de soleil est un peu confidentiel, vous ne serez jamais seul. C’est en tout cas un très bel endroit 🙂

canaries gran canaria playa de mogan sunset coucher soleil mer

Ensuite vous pouvez vous balader dans les petites rues charmantes du village et je vous conseille un excellent restaurant cubain : Cuba 58 Al Sur (10 Calle Explanada del Castillete / https://www.restaurantecuba58.com/) Petits prix, excellents cocktails, très bonne cuisine, et service attentionné. Testé validé et recommandé ! 🙂

canaries gran canaria playa de mogan street rue

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
L’est
Le centre

Gran Canaria – Est

La côte Est de l’ile de Gran Canaria, c’est un peu le parent pauvre de l’ile. Il n’y a pas de grandes plages paradisiaques, il n’y a pas de falaises majestueuse ou de canyons fantastiques, pas de petits village trop charmants … mais qu’y a t’il à part l’autoroute GC-1 qui permet de rejoindre le nord et le sud de l’ile en moins d’une heure ? A part atterrir à l’aéroport de Gran Canaria, qu’y ferez-vous ? Allons voir ça, hop en route !

Pico De Bandama

Au nord est de l’ile, dirigez vous vers le Pico de Bandama. Il s’agit d’un petit volcan avec un sommet qui culmine à 596m d’altitude.

gran canaria canaries pico de bandama montagne volcan

On peut rejoindre le belvédère au sommet en voiture, et le panorama à 360 degrés vaut son pesant de cacahuètes.

gran canaria canaries pico de bandama montagne volcan panorama

En particulier, on est frappé par la Caldera de Bandama, juste sous nos yeux. Cette caldeira a un diamètre d’environ 1km et 200m de profondeur. Elle daterait de 2000 ans.

gran canaria canaries pico de bandama montagne volcan caldera caldeira

Tout collé à la caldeira, on trouve le Real Club de Golf Las Palmas. C’est le plus vieux golf d’Espagne! Il a été fondé à la fin du XIXe siècle par la riche colonie anglaise vivant sur l’ile.

gran canaria canaries pico de bandama real club golf las palmas

Peu après le village de Telde, je vous conseille une randonnée très agréable et réputée : Une escapade dans le Barranco de los Cernicalos

 Barranco de los Cernicalos canaries gran canaria randonnée rando trekk

Je vous donne plus d’infos sur cette page.

Plus bas, la côte Est de l’ile est très venteuse, et c’est ici que tous les passionnés de planche à voile et kite surf viennent s’éclater!

Des spots de snorkeling sont aussi réputés dans le petit village de Arinaga, à la playa de Tufia et aussi et à la playa del Cabron qui est un peu plus difficile d’accès.

Durant notre séjour, nous logions dans un petit Airbnb très sympa à Vecindario. D’un point de vue touristique, cette ville n’offre pas grand chose, mais on a l’avantage d’être loin de la foule, loin des masses de touristes, on est avec les locaux. C’est je trouve un bon emplacement, qui permet de rejoindre assez facilement chaque recoin de l’ile. Si vous y passez, je vous conseille 2 bonnes adresses :

  • Costa Italia (338, Avenida Canarias). Cette pizzeria est minuscule et pourtant on y mange vraiment vraiment très bien. Elle est située sur le balcon à l’étage du centre commercial. C’est la maman napolitaine qui vous accueille avec le sourire et vous fera la bise en partant après vous avoir bien nourri. Un super moment, un très bon repas et des gens adorables. A mille lieux des resto attrapes touristes, et ça fait plaisir 🙂
  • Taberna Emilio (22, Calle de Sagasta). C’est un bon restaurant spécialisé dans les viandes grillées. Le patron est en plus très sympa. Plus d’infos ici.

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’ouest
Le sud
Le centre

Gran Canaria – Nord

Le nord de l’ile de Gran Canaria n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus joli à voir. C’est ici que se concentre une grande partie de la population, principalement à Las Palmas, la capitale. C’est aussi ici que se trouve les grandes exploitations agricoles avec les bâches plastiques des serres qui s’étendent à perte de vue. Allons découvrir les merveilles cachées, hop en route! 🙂

Las palmas

On commence la découverte du nord de Gran Canaria par sa capitale : Las Palmas. Ce n’est pas forcément mon meilleur souvenir de Gran Canaria, mais ce serait dommage de passer à côté.

canaries gran canaria las palmas rue street

J’y consacre un article spécial, et ça se passe ici 🙂

Jardín Botánico Canario Viera y Clavijo

Au sud de Las Palmas, je vous recommande à 100% la visite du Jardin Botanique. Je pensais être un peu déçu par cette visite, après avoir déjà visité des superbes jardins botaniques ici et là dans le monde, d’autant plus que ce celui-ci est gratuit. Et bien non, je l’ai trouvé vraiment très chouette et je vous invite à y aller vous aussi ! 🙂

gran canaria canaries las palmas jardin botanique garden nature visite plantes

Plus de détails et de photos sur cette page.

Arucas

A une douzaine de kilomètres de Las Palmas, il y a une belle petite ville : Arucas. Le tour de la ville se fait assez rapidement à pieds, et les ruelles du centre ville historique sont plein de charmes avec leurs belles maisons du XIXe.

gran canaria canaries arucas ville rue street balade

Pensez à faire une petite pause fraicheur dans le joli parc municipal des hespérides (avec un petit musée inclus). Des grands et beaux palmiers, des bassins, de quoi se détendre en toute sérénité.

Pour manger, ne vous posez pas de question, foncez au Restaurante El Mercado (7, Calle Servando Blanco Suárez). Testé, validé et approuvé, miam 🙂

Le site majeur de la ville c’est l’église St Jean Baptiste. Elle ressemble plus à une cathédrale! Sa construction est assez récente, elle a été bâtie entre 1909 et 1977. Sa spécificité, c’est sa couleur. Elle est intégralement réalisée avec du « basalte bleu » qu’on surnomme la « pierre d’Arucas ».

gran canaria canaries arucas ville rue street balade eglise cathedrale

Un autre site touristique mérite le détour … la visite de la distillerie Arehucas. Amateurs de rhum (ou juste par curiosité 😉 ), c’est pour vous! La distillerie a commencé son activité en 1884 et devient très rapidement fournisseur de la Cour d’Espagne. Depuis l’entreprise a bien évoluée mais produit toujours un excellent rhum. La cave à rhum est une des plus vieille d’Europe.

Les visites guidées ont lieu régulièrement, pas besoin de réserver. C’est sympa, intéressant, pas cher du tout, et il y a des dégustations à la fin et des achats à prix préférentiels. La bouteille 18 ans d’age se boit comme du petit lait, enfin du petit rhum, bref vous m’avez compris … hips ! 🙂

Plus d’infos sur le site officiel : https://arehucas.es/en/

Avant de quitter la ville, n’oubliez pas d’aller au sommet de la petite montagne d’Arucas (y aller en voiture, c’est sans intérêt à pieds).

gran canaria canaries arucas montagne

Depuis le belvédère on a un superbe point de vue sur Arucas et le nord de l’ile.

gran canaria canaries arucas montagne

Sardina del Norte

Sardina del Norte, c’est le nom d’un petit village a l’extrémité nord ouest de l’ile. Il est un peu oublié par le tourisme de masse et c’est tant mieux. Il y a une plage de sable fin noir. Mais le village est surtout réputé pour la richesse de ses fonds marins. C’est un des meilleurs spots de plongée et snorkeling de l’ile. Plusieurs clubs de plongées sont installés ici pour vous en faire profiter. Les restaurants de poissons (spécialité sardine) du village sont tout aussi réputés.

gran canaria canaries sardina del norte sardine plage plongee snorkeling

Enfin, ne manquez pas une petite visite au Phare de la Punta Sardina. C’est juste à côté, et c’est le bout de l’ile, on ne peut pas aller plus loin sans se jeter par les falaises. Et hooo que ce petit phare de 24m de haut ouvert en 1985 est beauuuuu hoooo (oui j’en fais un peu trop là je sais 😉 ).

gran canaria canaries phare faro punta sardina

Vous en voulez encore ? Alors par exemple dans le nord il y a aussi :

  • Visitez Cenobio de valeron : un site troglodytique fameux que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de découvrir … Plus d’infos ici.
  • Essayez de faire la photo qui tue : le coucher de soleil avec la Montana de Galdar qui se détache devant le grand volcan Teide sur l’ile de Tenerife au loin. Je vous laisse chercher un peu pour voir le potentiel de cette photo « coucher de soleil » 🙂

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
L’ouest
L’est
Le sud
Le centre

Gran Canaria – Ouest

C’est parti pour la découverte de l’ouest de Grand Canaria, hop en route! Il faut tout d’abord suivre la grande route GC-2 jusqu’à son terminus dans la petite ville de Agaete. Une fois arrivé, le périple sur la cote occidentale commence.

Puerto de las nieves

Puerto de las nieves, c’est un tout petit village de pécheurs avec seulement quelques petites ruelles agréables. C’est ici qu’on peut prendre le ferry pour Santa Cruz de Tenerife. Si vous êtes dans les parages du 4 au 7 aout, vous pourrez assister à la Bajada de la Rama. Ces festivités ont pour but d’amener la pluie, il y a des grandes processions et des danses qui rejoignent l’église du village.

Il y a 2 plages pour la baignade (plages de cailloux) : la playa de las Nieves qui donne directement sur le port et qui se transforme en « piscine à vagues » quand le ferry arrive. L’autre plage, la playa dedo de dios est plus calme et l’eau est incroyablement transparente.

canaries gran canaria puerto las nieves playa dedo de dios plage mer baignade montagne

A ce propos, vous verrez de nombreux panneaux indiquant le Dedo de Dios (Doigt de Dieu). On a beau le chercher, on ne voit rien de spécial. A part peut être cet ilot rocheux légèrement pointu ? mais il faut être sacrément imaginatif pour y voir un doigt … et c’est bien normal, car le fameux Dedo de Dios s’est écroulé dans la mer pendant une tempête en 2005. Il ne reste plus que la « main de Dieu » (ce qui est déjà pas mal hein).

canaries gran canaria puerto las nieves playa dedo de dios plage mer baignade montagne

C’était un pic de basalte de 30 mètres, et ça ressemblait à ça :

dedo de dios
le Dedo de dios … avant … dommage …

En marchant tranquillement le long de la côte, on arrive aux Salinas. On extrayait le sel marin ici, et maintenant la zone est reconvertie en piscines naturelles. Sentir le fracas des vagues qui s’écrasent de tous les côtés tandis qu’on barbote tranquillement dans son bassin au calme, c’est assez cool 🙂

canaries gran canaria puerto las nieves salinas piscine naturelle sel plage mer baignade montagne
canaries gran canaria puerto las nieves salinas piscine naturelle sel plage mer baignade montagne

Le bord de mer le long de Calle el Muelle est refait à neuf, et c’est vraiment agréable en fin d’après midi, je vous le conseille.

canaries gran canaria puerto las nieves salinas piscine naturelle sel plage mer baignade montagne

Ensuite, accrochez bien votre ceinture ! On prend la route GC-200 direction La Aldea, et il va falloir avoir le cœur solide! Au menu : une route étroite, des milliers de virages, des camions qui arrivent en sens inverse alors qu’il y a déjà à peine la place pour la voiture, et des falaises à pics impressionnantes de plusieurs centaines de mètres au bord de la route, et bien sur, des paysages incroyables. Ça vaut carrément le coup, c’est parti ! 🙂

canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road

J’exagère à peine, la GC-200 est réputée comme étant la route la plus dangereuse d’Espagne, mais aussi la plus belle. Il y aurait 365 virages, mais j’ai pas pris le temps de les compter. Pour les plus stressés, il y a la possibilité d’abréger une partie du trajet en utilisant un tunnel ouvert en 2017.

canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road mer ocean

Le long de la route, vous pourrez faire une petite halte et suivre le Barranco de Guayedra, qui mène à un EcoResort caché et au calme avec la plage de Guayedra et son sable fin noir à l’abri des touristes.

canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road
canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road
canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road

Mirador del Balcón

C’est l’arrêt incontournable si vous venez dans l’ouest de l’ile et que vous avez les couill… euh le courage de suivre la GC-200. Le Mirador del Balcon c’est la récompense. Ce promontoire aménagé au dessus du vide vous offre une vue magnifique sur les falaises « la cola de dragon » . Si ce n’était pas aussi long pour le rejoindre, ça donnerait envie d’y revenir plusieurs jours de suite pour profiter des différentes ambiances, et du coucher du soleil qui doit être juste incroyable!

canaries gran canaria gc-200 route montagne falaise road mirador balcon panorama

Los Caserones

C’est la fin de votre calvaire, vous avez survécu, vous être à la pointe ouest de l’ile. Bravo, il est temps de se remettre de vos émotions et de vous garer à Los Caserones, un minuscule village tranquille au bord de la mer.

canaries gran canaria los caserones bar cerveja biere beer mer plage village terrasse

Ensuite vous posez vos fesses sur la terrasse du petit bar Avenida qui donne directement sur la mer. Le cadre est vraiment chouette, les locaux (et les chats) profitent du soleil, le patron est super sympa, bonne ambiance, je recommande! 🙂 La bière est bonne et la nourriture aussi!

Vous pouvez vous baignez sur la petite plage ou en profiter pour randonner un peu dans les sentiers le long de la côte.

canaries gran canaria los caserones bar cerveja biere beer mer plage village terrasse

Et ensuite ? … et bien soit on continue sur la GC-200 vers le sud en direction de Mogan pour rejoindre Puerto de Mogan au sud de l’ile ou grimper vers le centre de l’ile … ou sinon, on reprend la terrible route des falaises dans le sens inverse! Rassurez-vous, le trajet parait toujours plus court sur le chemin du retour 😉

La suite du programme sur l’ile de Gran Canaria ? c’est ici !

Las Palmas
Le Nord
L’est
Le sud
Le centre

Gran Canaria

Vous partez aux Canaries ? très bon choix ! Vous voulez découvrir l’ile de Gran Canaria ? vous n’allez pas le regretter ! Cette ile surnommée « l’ile continent » a de superbes paysages à vous offrir. Et cerise sur le gateau, il y fait toujours beau! Découvrons ça ensemble, c’est parti, hop en route ! 🙂

canaries gran canaria las palmas rue street

Il y a la capitale, Las Palmas, à visiter. Même si ce n’est pas le plus bel endroit de l’ile, avec sa grande plage et son quartier historique, elle mérite tout de même une visite.

Le nord de l’ile (en plus de Las Palmas) vous propose un magnifique jardin botanique, la découverte de la belle ville de Arucas, jusqu’aux falaises à la pointe de Gran Canaria.

L’ouest de l’ile est plus sauvage. Découvrez les petits villages de pécheurs cachés, et les falaises majestueuses. Pour ça, il faudra prendre une des plus belles routes du monde.

Sur la côte est de l’ile, vous pourrez profiter des spots de kite surf ou découvrir et quelques lieux qui valent le détour.

Au sud de l’ile vous trouverez les plus belles plages, et les champs de dunes incroyables de Maspalomas. Vous pourrez aussi partir à la rencontre des dauphins!

Partez au centre de Gran Canaria, dans les hauteurs sur les montagnes. Des petits villages perdus, des randonnées, et des paysages époustouflants vous attendent!

Location voiture ?
C’est souvent une source d’ennuis et d’arnaques possibles… Suivez mon conseil, choisissez une de ces 2 compagnies locales pour une location de voitures aux Canaries et oubliez tout le reste !
AutoReisen : vraiment pas cher! Seul « défaut », il faut réserver en avance sa voiture, on ne peut pas la réserver directement à l’aéroport. Aucune caution, politique réservoir plein, toutes assurances incluses, zéro problème.
https://autoreisen.com
Cicar : plus réputée et un peu plus chère.
https://www.cicar.com/
(Ne choisissez pas une toute petite citadine si vous comptez découvrir le centre de l’ile, un peu de puissance dans le moteur ne fera pas de mal dans les montées infernales)

Logement ?
Le Airbnb choisi à Vecindario était plutôt une bonne option, à l’écart des stations balnéaires, avec les locaux, et assez central pour pouvoir rayonner facilement sur toute l’ile en voiture.

Envie de visiter une autre ile des Canaries durant votre séjour ?
Direction Lanzarote! Pour environ 50 Eur et moins d’une heure de vol (avec Air Europa par exemple), vous pouvez changer d’ile et découvrir un autre paysage des Canaries : désertique sauvage et volcanique!
Ça se passe ici 🙂

Séjour réalisé en mai 2019

Lanzarote – Centre

map lanzarote centre carte

Arrecife

C’est la capitale de Lanzarote. Pratiquement la moitié de la population de l’ile vit ici (à part les touristes). Pendant longtemps, cette ville n’était que la zone portuaire de Teguise, et en 1852 elle devient la capitale administrative de l’ile. L’aéroport est 7 km plus au sud. Mon conseil : aucun intérêt de prendre un logement ici, et vous allez voir pourquoi.

La ville n’est pas belle, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle n’a jamais eu de vocation touristique. On retrouve beaucoup d’immeuble insalubres et des maisons abandonnées. Les seuls endroits qui valent le coup à mon avis, sont le front de mer et quelques rues du centre ville, à proximité de la petite lagune.

Pour visiter la ville, le plus simple c’est de se garer sur le grand parking juste derrière le gros rond point du Cabildo (le bâtiment administratif principal), il y a toujours de la place. Sinon vous pouvez tenter de vous garer dans le centre, mais entre le stationnement payant et le manque de places, bon courage! On traverse le parc des îles Canaries (moche et point de rendez vous des djeuns glauques pour picoler fumer etc).

canaries lanzarote arrecife parc sculpture

On atteint la grande plage (un peu moche aussi) de Playa del Reducto. C’est une plage artificielle avec du sable importé.

canaries lanzarote arrecife plage playa reducto

Au bout c’est le Gran Hotel, LE building de l’ile. Avec 17 étages il est totalement en dehors des règles d’urbanisme de l’ile (encore César Manrique) qui limitent les habitations à 4 étages maximum. Il date d’avant cette loi. Il était en ruine dans les années 90 et servait de squat, et fut détruit par un incendie! Après pas mal de discussions (on le rase complètement ou pas?), en 2004 il est complètement remis à neuf pour héberger un hôtel 5 étoiles.

Il y a derrière l’hôtel un minuscule ilot sur lequel on ne peut pas aller, c’est Islote de Fermina. C’était un projet de piscine solarium trop cool dans les années 70-80, mais jamais fini et à l’abandon depuis! La folie de l’immobilier …

canaries lanzarote arrecife plage playa reducto

A visiter, éventuellement :

La Lagune de Saint-Gènes (charco de san gines). C’est un petit port où les bateaux ne peuvent entrer qu’à marée haute. Tout le quartier est rénové, et il y a de nombreux restos et bars qui ont l’air sympas pour s’y poser en fin de journée.

Le Castillo de San Gabriel. Il date du 1596 et servait à protéger la ville des nombreuses attaques de pirates. Il y a maintenant à l’intérieur un minuscule musée.

canaries lanzarote arrecife castillo san gabriel
canaries lanzarote arrecife castillo san gabriel canon

Fondation César Manrique

Un peu au nord de Arrecife, à Tahiche, se trouve la Fondation César Manrique (il suffit de suivre les panneaux, c’est indiqué partout). A son retour de New York, lorsqu’il décide de s’installer définitivement à Lanzarote, César Manrique dessine et construit une grande maison, en plein milieu d’une coulée de lave autour du volcan Montana Maneje. L’idée est de fusionner la nature et l’architecture, et c’est très réussi. La fondation héberge des œuvres de César Manrique et d’autres artistes.

canaries lanzarote fondation cesar manrique
canaries lanzarote fondation cesar manrique

La présence de plusieurs « bulles volcaniques » reliées par des tunnels a permis l’aménagement de petits salons, piscine, etc … Ça fait rêver et on se demande à quoi ça pourrait ressembler de vivre ici au quotidien. Ne vous posez pas de question s’il faut faire la visite ou pas : oui il faut y aller 🙂
Plus d’infos ici

canaries lanzarote fondation cesar manrique

Après cette pause culturelle, on prend la LZ-34 vers l’ouest et on remonte via la LZ-20, jusqu’au rond point où se trouve …

Casa Museo del Campesino

De quoi s’agit-il ? C’est un ensemble conçu par Cesar Manrique en 1968. Il y a un monument dédié aux paysans, une maison-musée, un restaurant, et un marché artisanal. Le monument aux paysans, c’est euh … une œuvre surréaliste de 15m de haut… on aime ou on n’aime pas 😐

canaries lanzarote museo campesino monument sculpture

A coté, on retrouve la représentation par César Manrique d’une ferme traditionnelle de Lanzarote, d’une blancheur immaculée. C’est joli mais ça ne fait pas très authentique tellement c’est propre. On peut accéder à un superbe restaurant circulaire design (occupé ce jour là pour un banquet de mariage). On en ressort pour rejoindre le Mercado Autóctono Sostenible où on peut s’initier aux pratiques artisanales des Canaries. J’avoue que je ne suis pas très client de ce genre de visite … mais si ça vous branche, vous savez où c’est 🙂

canaries lanzarote museo campesino monument

Museo Lagomar

Voici un endroit très sympa à visiter. Ça se trouve dans le petit village de Nazaret. Il s’agit d’une superbe villa dessinée par Cesar Manrique pour un promoteur immobilier local. En 1972, Omar Sharif, qui était de passage sur l’ile, tombe amoureux de cette villa et l’achète! Le promoteur regrette de l’avoir vendu et quelques jours après, sachant qu’Omar est joueur, il lui propose une partie de bridge, et la villa fait partie de la mise. Il avait juste oublié de dire qu’il était champion de bridge. Omar Sharif perd sa villa dont il n’a été propriétaire que quelques jours .. et depuis cette villa est connu comme la « maison d’Omar Sharif ». Et il s’agit sans doute d’une pure légende inventée, mais on s’en fout 🙂 la maison est belle et mérite laaaaargement une petite visite!

canaries lanzarote lagomar omar sharif villa musee

Bon plan ! N’hésitez pas à faire une petite pause à l’étage avec vue sur la piscine pour déguster un délicieux vin blanc local (formule incluse dans le ticket d’entrée), et le gérant du bar est un sosie d’Omar ! 🙂

canaries lanzarote lagomar omar sharif villa musee

Plus d’infos ici : http://www.lag-o-mar.com/

Teguise

Teguise, c’est LE village que vous visiterez à coup sûr durant votre séjour, car tout le monde vous en parlera. Il est fondé en 1418 par Macio de Béthencourt (neveu du découvreur du conquérant de l’ile, Jean de Béthencourt, un marin aventurier français de Honfleur). Macio s’est marié avec une princesse indigène et baptise la ville du nom de la princesse : Teguise. Jusqu’en 1852, elle sera la capitale de Lanzarote. Il reste très peu de vieilles bâtisses de l’époque, car la ville (tout comme le reste des Canaries) a une longue histoire d’attaques de pirates venant des côtes africaines. Les différentes batailles et les incendies n’ont rien laissé des anciennes habitations. Ce qu’on peut voir maintenant date en majorité du XVIIIe.

canaries lanzarote teguise eglise place

L’ambiance du village est assez particulière … la semaine elle est pratiquement déserte car une grande partie des habitants travaillent dans les centres hôteliers et touristiques, et on dirait une ville musée. Le dimanche, elle bouillonne d’activité car il s’y tient un grand marché local et on y vient depuis toute l’ile (et en particulier les bus de touristes).

canaries lanzarote teguise eglise place rue ruelle

Personnellement je vous recommande de venir en semaine en fin d’après-midi. Vous profitez du calme des rues, des belles lumières et pour boire un verre tranquillement en terrasse sur la place de l’Église, c’est l’idéal. Et pourquoi pas enchainer ensuite avec un des bons restaurants qu’on trouve ici.

Avant de partir ne loupez pas la sculpture Elegua (de Rigoberto Camacho Perez), qui représente une personne avec un masque type de Diabletes utilisé dans les carnavals traditionnels toujours présents et populaires sur l’ile.

canaries lanzarote teguise masque diable diabletes elegua

Au sommet du cône volcanique qui domine la ville, il y a le Castillo de Santa Barbara. Depuis cet emplacement stratégique, il permettait de surveiller tout le nord de l’île pour protéger Teguise des attaques des pirates et des révoltes des indigènes. Malgré tout, ça n’a pas empêché la ville d’être saccagée à de nombreuses reprises et le fort d’être détruit plusieurs fois! Il abrite maintenant un petit musée de la piraterie (plutôt pour les enfants).

canaries lanzarote teguise castle chateau castillo santa barbara

La Caleta

Depuis Teguise, prenez la route LZ-402 vers le nord en direction de La Caleta et c’est le dépaysement assuré! On a l’impression d’être au milieu d’un désert façon western 🙂

canaries lanzarote désert western desert
canaries lanzarote route desert sable caleta

L’arrivée au village de La Caleta se fait sur une route envahie par le sable. Ici se trouve la plus grande (et peut être la plus belle) plage de l’ile. Son seul défaut … on ne peut pas s’y baigner. Les courants sont très dangereux, il y a régulièrement des noyades. Il y a aussi beaucoup beaucoup beaucoup de vent! Vous l’aurez compris, ici, c’est le repaire des surfers, kite-surf et autres sports de mer et de vent 🙂

canaries lanzarote caleta plage beach
canaries lanzarote caleta plage beach risco falaises
canaries lanzarote la caleta village sable

Le village est minuscule, les rues sont pleines de sables, et si vous le pouvez, mangez en terrasse au très bon restaurant El Risco avec la vue sur les imposantes falaises du Risco de Famara. Le spectacle au coucher du soleil, vaut l’addition haha 🙂

canaries lanzarote caleta vin vino risco sea beach mer

Puerto del Carmen

Juste un petit mot sur cette station balnéaire sur la cote sud. Elle reste agréable malgré sont indéniable côté « usine à touristes » .. la plage est belle est grande, et c’est un bon endroit pour loger et pour rayonner en voiture sur l’ile. Privilégiez simplement une petite location tranquille plutot qu’une formule all inclusive dans un grand hôtel club bondé de touristes 🙂

La suite de Lanzarote c’est ici 🙂
Nord ouest
Nord est
Parc de Timanfaya
Parc des volcans
Les plages du sud

Lanzarote – Nord-ouest

Commençons la découverte de la région au nord ouest de Lanzarote, vous êtes prêts ? Allez, hop en route, préparez vous à en prendre plein les yeux !! 🙂

Mirador del Rio

Direction le point de vue le plus célèbre de l’ile: le Mirador del Rio. Il n’est pas compliqué à trouver, il y a toujours un panneau pour indiquer sa direction. C’est à la pointe nord de l’ile, au bout de la cordillère de Famara (Famara risco) formée par les laves du volcan Corona, qui se finissent en d’immenses falaises érodées depuis des milliers d’années.

Ce promontoire rocheux domine l’océan à 479m de hauteur. Il y a ici un bâtiment totalement intégré dans le paysage, d’ailleurs on ne le remarque même pas sur la photo, c’est le Mirador del Rio (tout a le même nom ici lol). Il a été construit par Jesus Soto sous la direction de Cesar Manrique. Ce bâtiment inauguré en 1974 est invisible depuis l’extérieur, et c’est le but recherché. Il abrite pourtant un bar avec une grande terrasse vitrée panoramique. C’est très stylé et c’est un spot à photo Instagram pour se la péter un peu. L’entrée est payante (4.75 eur).

canaries lanzarote mirador del rio falaises

Si vous ne voulez pas payer l’entrée, ou si vous n’arrivez pas à la trouver tellement il est bien caché, aucun problème! il suffit de regarder tout autour de vous, le panorama est à couper le souffle, et c’est gratuit ! 🙂

Sous votre nez en face, c’est l’ile de Graciosa. Cette petite ile (8km de long sur 4km de large) fait partie du Parc Naturel de l’Archipel Chinijo.

canaries lanzarote ile island graciosa

Caleta del Sobo est l’unique village de cette ile qui n’abrite que 700 habitants. La population s’agrandit chaque jour de centaines de touristes qui viennent en ferry depuis Orzola (environ 20 Eur aller/retour). Il n’y a pas de route, pas de bitume et pas de voitures! On se déplace à pieds et à vélo (en essayant de ne pas s’enliser dans le sable). Il n’y a pas d’eau potable non plus, sa livraison se fait depuis Lanzarote. Les plages sont préservées et désertiques, et les spots de plongées sont renommés.

Le Mirador del Rio, c’est vraiment un endroit magique, n’hésitez pas à y revenir plusieurs fois durant votre séjour à différents moments de la journée. Le soir, c’est désert, et c’est un endroit idéal pour admirer un coucher de soleil derrière l’ile de Graciosa tout en profitant des falaises qui se colorent.

canaries lanzarote mirador del rio falaises sunset coucher soleil
canaries lanzarote mirador del rio falaises sunset coucher soleil

N’hésitez pas à prendre la petite route qui serpente le long de la falaise, c’est le kif!

canaries lanzarote ile island graciosa sunset
canaries lanzarote ile island graciosa sunset

Conseil du jour : pensez à bien vous couvrir car le soir, il y a encore plus de vent, et il fait vite très frais ! 😛

Volcan de la Corona

En descendant du Mirador del Rio, il y a le petit village de ( yeah!! 🙂 ). Et une montagne qu’on aperçoit à des kilomètres à la ronde : le volcan de la Corona. C’est l’occasion d’aller au sommet! On se gare à proximité de l’église du village, on enfile ses chaussures de rando et hop c’est parti!

canaries lanzarote ye eglise church volcan corona volcano

Le chemin qui mène au sommet du volcan est bien indiqué, il traverse un paysage de vignes protégées du vent par des murets. On traverse ensuite une zone de bruyères et de lichens.

La montée n’est pas trop difficile (le volcan culmine à 600m) mais offre de très beaux paysages 🙂 Tout en bas on distingue la petite église de Yé, point de départ de cette randonnée.

canaries lanzarote volcan volcano corona caldera cratere

Le volcan Corona est rentré en éruption il y a plus de 26.000 ans et il est responsable de l’énorme champ de lave qui recouvre tout le nord de l’ile. Sa dernière éruption remonte à 3.000 ans et depuis il dort tranquillement. L’arrivée face à la gueule béante du volcan est vraiment impressionnante! On se sent tout petit!

canaries lanzarote volcan volcano corona caldera cratere
canaries lanzarote volcan volcano corona caldera cratere

Après cette randonnée, je vous conseille très vivement le Restaurante Grill Volcan de la Corona (Calle Malpaís, 8, 35541 Ye ). Un excellent restaurant grill avec de très bonnes viandes! 🙂

Mirador de Guinate

De puis le village de Yé, il faut suivre la route LZ-201, et on arrive au petit village de Guinate. L’attraction locale, c’est le Parque Tropical, un petit zoo local. Enfin c’était : il a fermé. A priori c’est plutôt une bonne nouvelle, car les avis étaient à peu près unanimes pour dénoncer les conditions de vie des animaux. Des « bons zoos », c’est rare (et j’en profite pour faire la pub pour le superbe zoo de Beauval que vous pouvez visiter ici 🙂 ). L’autre attraction du village (la seule maintenant haha), c’est le Mirador de Guinate. Un petit parking et hop un nouveau point de vue incroyable, on en prend plein les mirettes!

canaries lanzarote mirador guinate

Mirador Caldera

On reprend la LZ-201 pour arriver au village de Maguez, et là on prend tout de suite à droite sur une route minuscule, la Calle la Caldera. La petite route serpente vers les hauteurs en direction des falaises.

canaries lanzarote calleta caldera

Il n’y a pas un chat sur la route, à part deux palmiers complètement perdus! On trouve bien quelques panneaux destinés à expliquer les environs, mais totalement illisibles car l’encre et le papier sont brulés par le soleil et la chaleur. En revanche je suis allé jeté un coup d’œil dans des grottes … avec des os de je ne sais pas quoi, ambiance Blair Witch!

canaries lanzarote calleta caldera

Il faut continuer la montée, et quand le bitume s’arrête, il faut encore rouler sur la piste. Après quelques minutes on se gare un peu où on veut, c’est désert. On prend le petit sentier en direction l’océan, et on a droit à ça, bim !!

canaries lanzarote mirador caldera falaises panorama ile

Sur un petit kilomètre, on peut suivre un petit sentier sur la crête de la falaise, et franchement, cette balade est vraiment top!

canaries lanzarote mirador caldera falaises panorama ile

Il faut juste ne pas trop avoir le vertige!

canaries lanzarote mirador vallee caldera falaises panorama ile

Rien que pour ce spectacle, le déplacement vaut le coup!

canaries lanzarote mirador caldera falaises panorama ile

Haria

On reprend la voiture, et on arrive au village suivant : Haria. Ce charmant endroit est surnommée le « village aux mille palmiers », j’ai compté, c’est à peu près ça 🙂

canaries lanzarote haria palmiers cesar manrique village vallee

C’est ici qu’est né le fameux César Manrique, sa tombe est d’ailleurs au cimetière du village. On peut aussi visiter sa « maison de la palmeraie ». Il avait acheté cette maison dans le village pour y vivre au calme. Elle est depuis transformée en musée (10 Eur)

Un autre intérêt de ce village, c’est son point de vue, le Mirador Rincón de Haría. Pour ça, il faut suivre la petite rue (qui devient sentier) Calle Rincón de Aganada. Encore une fois, ça vaut vraiment le détour 🙂

canaries lanzarote mirador rincon haria

On continue vers le sud sur la LZ-10, et juste après le restaurant Los Hechelos, on prend la petite route sur la droite, qui passe à côté du dôme du radar.

canaries lanzarote radar militaire
« zone interdite »!

Enfin, on arrive au Mirador de Ermita de las Nieves. Il y a un grand parking à côté de la petite église perdue au bord de la falaise.

canaries lanzarote mirador ermita las nieves falaise eglise

Difficile d’être blasé quand c’est aussi beau ! 🙂

canaries lanzarote mirador ermita las nieves falaise eglise

La suite de Lanzarote c’est ici 🙂
Nord est
Centre
Parc de Timanfaya
Parc des volcans
Les plages du sud