berlin east side gallery

Berlin (la suite)

Allez hop en route pour la suite de cette découverte de Berlin!

Prenzlauer Berg

En descendant à la station Schönhauser Allee, il y a un petit spot sympa à visiter et pas vraiment indiqué. Il faut aller au Schönhauser Allee 80, et ça se passe sur le toit du centre commercial Schönhauser Allee Arkaden. Il faut soit rentrer dans le centre et aller au sommet avec les escalators et prendre le dernier escalier, ou grimper les 7 étages à pieds avec l’escalier depuis le parking, pour arriver sur un rooftop plutôt sympa, le Deck 5. Au programme, cocktails et couchers de soleil à la cool 🙂
Plus d’infos ici
.

berlin deck5

Un des rendez-vous incontournable le dimanche à Berlin, c’est le Mauer Park. Le ‘Parc du Mur’, car le Mur de Berlin passait en plein milieu et c’était un no man’s land. C’est maintenant un grand lieu de vie. Il y a tout plein de bonnes raisons d’y aller. Déjà vous sortez dans un parc, il y a l’alibi écolo qui joue (même si ce parc tout en longueur n’est pas vraiment grand et encore moins boisé). Ensuite il y a un marché aux puces. Toutes les époques, tous les styles, des vieilleries à des créations récentes, vous trouverez surement ce que vous cherchez ou mieux, vous trouverez ce que vous ne cherchiez pas! 🙂 Il y a aussi des petites boutiques de créateurs et d’artisans, faites vos emplettes. Et évidemment on ne fait pas ça le ventre vite, ça tombe bien il y a une zone avec des petits stands de nourritures et boissons.

berlin mauerpark

berlin mauerpark

berlin mauerpark

Et ensuite, et bien on va voir les derniers graffitis sur les restes du Murs de Berlin (avec le stade Friedrich Ludwig Jahn derrière), et puis on s’installe tranquillement dans le gazon en pente pour profiter du karaoké géant ou des concerts ou de toutes les autres petites attractions que vous ne manquerez pas de croiser ici. En allant tout au bout du parc au nord, vous passerez par une petite ferme autogérée et finirez devant le mur d’escalade, la Face Nord!
Un grand lieu de rassemblement cool 🙂 Enjoy!
Plus d’infos ici.

En descendant la Bernauer Straße, il faut se rappeler qu’ici il y a eu de nombreuses fuites d’habitants par dessus ou sous le mur pour rejoindre l’ouest. Et c’est ici aussi qu’a eu lieu cette célèbre photo du soldat Conrad Schumann sautant par dessus les barbelés vers la liberté

berlin conrad

Le long de cette ruvous tomberez sur un petit édifice pas très marquant, une forme cylindrique avec une croix si on regarde bien et pas vraiment d’indication. De quoi s’agit-il ? Et bien c’est l’église moderne qui a été construite à la réunification en souvenir de l’Église de la Réconciliation. Lors de la construction du mur en 1961 elle se retrouve en pleine zone interdite. Les fidèles ne pouvaient plus y accèder, elle gênait la vue depuis les miradors, alors elle fut démolie à la dynamite le 28 janvier 1985. Et il fallut s’y prendre à 2 fois car le clocher fit de la résistance! Allez donc découvrir ce petit bout d’histoire.

E glise de la re conciliation

Et juste à côté pour un autre morceau d’histoire a été conservé, le Mémorial du Mur de Berlin. Il s’agit d’une portion du no man’s land longue de 70 mètres de long, avec le mur conservé, le couloir de la mort au milieu et le mirador. Flippant. Un bâtiment en face abrite une exposition plutôt bien faite et permet d’avoir une vue sur la zone.
Plus d’infos ici. (gratuit)

berlin no mans land

Pour vous redonner un peu le sourire après cette visite, continuez de descendre la rue quelques centaines de mètres plus loin et profitez en pour aller à la plage! Sur votre droite se trouve la BeachBerlin et la MountMitte, la ‘montagne’ pour les sportifs fans d’accrobranche. Plus d’infos ici.

Si vous avez un petit creux passez par Rosenthaler Platz. Ce grand carrefour n’est pas vraiment intéressant d’un point de vue visuel, mais votre porte monnaie et votre estomac risque d’apprécier, c’est un peu le paradis des snacks et des sandwichs. On vous conseille le Rosenthaler Grill und Schlemmer (Torstrasse 125), une bonne grosse assiette kebab bien remplie (et bonne).

A quelques minutes de là vous pourrez voir la Nouvelle Synagogue de Berlin (Oranienburger Str. 28-30). En fait elle n’a rien de vraiment nouvelle. Sa construction remonte à 1866 quand les 28.000 membres de la communauté juive de Berlin ont besoin d’un lieu plus grand pour les accueillir. Otto Van Bismarck est présent à l’inauguration. Le dôme, d’inspiration mauresque, culmine à 50m. Pendant le pogrom de la Nuit de Cristal en 1938, elle a faillit être incendiée. En 1940 elle sera utilisée par les nazis comme un entrepôt d’armes. Elle est en partie bombardée et détruite pendant la guerre. La façade sur la rue est rénovée après la réunification, l’intérieur quant à lui fait place à une architecture plus moderne et dépouillée.

berlin nouvelle synagogoue

Friedrichshain

On sent bien qu’on est à Berlin Est, dès qu’on circule le long de la Karl-Marx-Allee (qui est se prolonge par la Frankurter Allee). C’est la plus grande avenue d’Allemagne. Complètement ravagée après la guerre, elle est reconstruite par les soviétiques avec 45.000 ouvriers « volontaires ».

berlin karl marx allee

Sur plus de 3 kilomètres de longs, 8 voies de circulation et 89 mètres de largeur, la Karl-Marx-Allee est bordée de grands immeubles staliniens de standing qui servaient à loger les premiers membres dirigeants du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED) en 1953. A la réunification, ces immeubles commençaient à sérieusement se dégrader. Après un grand effort de rénovation en 2007 l’avenue s’est refaite une beauté.

berlin karl marx allee

En vous promenant dans le quartier, le long de la Jessnerstrasse au n°41 vous remarquerez probablement un immeuble avec une façade qui sort un peu de l’ordinaire (celui de gauche sur la photo). Il s’agit de Systemfehler (erreur système). Il s’agit à la fois d’une plateforme pour l’économie solidaire (magasin gratuit, on se débarrasse d’objets qui ne servent plus et on repart avec des objets que d’autres ont laissés) et d’un lieu pour l’expression artistique et culturelle. Plus d’infos sur le site (en allemand).

berlin system fehler

Le dimanche matin, venez faire un tour à Boxhagener Platz. Vous pourrez déjà prendre un très bon brunch à volonté au Elfida. Et une fois le ventre plein, vous pourrez déambuler dans le marché aux puces de Boxhagener Platz. Et dans tous les cas, il y a de nombreux bars et restaurants autour de cette place.

berlin friedrichshain

Une balade dans Friedrichshain amène souvent vers le sud, et on se retrouve au RAW Tempel. Il s’agit d’une énorme friche industrielle qui a été investie à la fin des années 90 par un collectif dans le but d’en faire un lieu de vie alternatif. Les grands hangars à l’abandon sont recyclés en terrain de skate et salle d’escalade, en club électro et salle de concert, en ateliers d’artistes, etc … Tous les murs sont recouverts de graffitis, donc beaucoup réalisés par des artistes de renommée mondiale. Il y a aussi  Urban Spree un énorme lieu dédié au street art (au passage, ils collaborent avec un projet à Reykjavik qu’on a pu voir).

berlin raw tempel

berlin cassiopeiaLe Cassiopeia.

berlin raw tempel

berlin raw tempel

berlin raw tempel

berlin raw tempel

L’ambiance des lieux est plutôt changeante … ça peut virer du très glauque au très festif.
Il parait que le site a été racheté par des promoteurs et qu’un jour tout ça va disparaitre pour installer un nouveau centre commercial… Profitez-en tant qu’il est encore tant.

En continuant vers le sud, on passe par la gare Warschauer Straße, et en descendant la rue on découvre un nom d’hôtel assez étrange pour nous ici, le Michel Berger Hotel. Je ne sais pas trop s’il y a un lien avec le chanteur français, mais en tout cas on a testé le restaurant, et tout est nickel, cool et bon 🙂

En prenant à droite sur la Mülhenstrasse, il y a ici un autre endroit emblématique de Berlin et qui risque de totalement disparaitre, c’est l’East Side Gallery. Il s’agit d’une portion du mur de Berlin d’un kilomètre de long. Elle est recouverte de plus d’une centaine de peintures réalisées suite à la chute du mur. Des centaines de gens se prennent en selfies devant chaque jour, vendeurs à la sauvette et autres arnaques à touristes sont dans les parages, ouvrez l’œil à la fois pour les peintures et le reste.

berlin east side gallery

berlin east side gallery

berlin east side gallery
L’immeuble ultra-moderne de gauche est quasiment inoccupé depuis sa construction

Suite aux nombreuses dégradations des touristes qui écrivent leurs noms par exemple, le mur a été entièrement passé au karcher en 2009, et les artistes ont été invités à revenir peindre leurs œuvres.

berlin east side gallery

Et entre les promoteurs immobiliers qui s’arrachent cette zone et qui grignotent sur le mur et la possible barrière en plexiglas qui pourrait arriver, ce site risque de changer dans les années à venir.

Juste à côté vous pourrez voir l’Oberbaumbrücke, un grand pont en briques construit en 1896 et qui traverse la Spree. A l’étage le métro de la ligne 1 circule et en dessous c’est pour les voitures et les piétons. C’était un des 8 postes frontaliers interurbains qui permettait de passer de l’ouest à l’est.

berlin oberbaumbrucke

Fin aout ce pont est le lieu d’un affrontement qui a lieu depuis 1998 et oppose chaque année les jeunes des 2 quartiers de chaque côté du pont : la Water Army Friedrichshain (WAF) contre le Kreuzberg Patriotic Democrats/Realistic Centre (KPD/RZ). Ça se bat à coup de pistolets à eau et de fruits et légumes pourris. Vous voila prévenus! 🙂

berlin oberbaumbrucke

Et depuis le pont vers l’est vous pouvez voir Molecule Man! Non ce n’est pas le nom d’un super-héros … quoique. C’est une statue en aluminium de 30 mètres de haut pour45 tonnes. Elle est sensée symboliser la rencontre des trois quartier berlinois de Treptow, Kreuzberg et Friedrichshain. Elle a été réalisée en 1999 par le sculpteur américain Jonathan Borofsky. Il y a d’autres Molecule Man dans le monde, dont le premier à Los Angeles en 1977.

berlin moelecule man

Kreuzberg

Une des premières choses que je fais en arrivant à Kreuzberg, c’est mon pèlerinage au Burgermeister. C’est un peu une institution du burger. Le lieu en lui-même est déjà atypique, installé dans d’anciennes toilettes publiques, juste en dessous de la ligne de métro aérienne. C’est juste à côté de la station Schlesisches Tor. Sur place ou à emporter, toujours du monde, c’est bon (gras) et pas cher! Miam 🙂

berlin burgermeister
Plus d’infos ici.

Kreuzberg (un peu plus que Friedrichshain) est riche en graffitis. Si vous aimez le street art, vous aimerez vous promener dans ces rues. Quelques exemples en vrac (de nombreux sites répertorient les œuvres les plus connues, mais le street art, ce qui fait son intérêt, c’est l’imprévu la surprise et le fait que ce soit éphémère, alors éphémérez vous! 🙂 ).

berlin street art

berlin street art

berlin street art

berlin street art

berlin street art

berlin street art

Même si Orianenplatz n’est pas franchement l’endroit le plus glamour de Berlin, je me rend compte que par hasard (ou non? 🙂 ) on revient souvent manger dans le coin. Il suffit de descendre à la station Moritzplatz, et ensuite on vous conseille (entre autres) :

Kuchen Kaiser (Oranienplatz 11-13) : C’est une grande brasserie toute en longueur, mais c’est aussi une institution, elle date de 1866, fondée par Konrad Kaiser. Ambiance familiale, locale et d’habitués, et nourriture de brasserie allemande 🙂

Sol Y Sombra (Oranienplatz 5) : Un très chouette restaurant espagnol à la décoration chaleureuse et à l’accueil sympathique. Tapas et paella vous attendent, et en plus c’est bon! 🙂
Plus d’infos ici
.

Santa Maria (Oranienstraße 170) : C’est un peu notre restaurant mexicain coup de cœur à Berlin. En fait ça mélange un petit espace restaurant (petites tables) et un grand espace bar (où on peut manger si les petites tables sont prises). On est loin des classiques texmex, c’est fait maison, et vous aurez l’embarras du choix en tequila et mezqual au bar. On rentre en général l’estomac plein et en zigzaguant un peu 😉
Plus d’infos ici.

Max und Moritz (Oranienstraße 162) : Bon celui là, on ne l’a pas fait, car on s’y prend toujours au dernier moment et c’est complet, pensez à réserver. Il est souvent présenté comme un très bon restaurant pour les classiques de la cuisine traditionnelle allemande. Attendez vous à manger du gras et des grosses portions. Attention, il semble qu’il faut payer en espèce uniquement.
Plus d’infos ici.

Et encore de la nourriture avec (parait-il) la meilleur currywurst de Berlin! Ça se passe au Curry 36 (

En passant dans le quartier, prenez le temps et allez vous promener dans le Viktoria Park. Il est situé sur la colline de Kreuzberg et fait 13 hectares.

berlin viktoria park

Au sommet, à 66 mètres, se trouve le monument érigé en 1821 par le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse en hommage aux campagnes de libération menées par la sixième Coalition contre les troupes napoléoniennes. Du haut de la colline, on a un beau point de vue sur le sud de la capitale.

berlin viktoria park

Une cascade descend la colline pour finir dans une petite mare, et au milieu depuis 1891, il y a la statue d’un pécheur qui a trouvé un poisson rare (c’est quasiment le titre de la statue!).

viktoria park statue

Et hop! retour à Berlin Ouest, ou alors un peu plus loin, autour de Berlin?

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *