Ile de la Réunion

L’île de la Réunion, l’île Intense, l’île Verte. Un joyaux de l’Océan Indien qui mérite largement de la visiter, encore et encore! 🙂

Alors Hop, en route pour la Réunion!

Commençons par le nom, pourquoi La Réunion ?

Et bien l’île a eu plusieurs noms dans son histoire, au temps des premiers navigateurs arabes et plus tard des pirates qui osaient s’aventurer dans cette zone de l’océan indien. Mais c’est en 1642 que la France, en venant de Madagascar, prend officiellement possession de l’Ile et l’appelle Ile Bourbon, en hommage à la dynastie régnante, les Bourbons. En 1793, après la Révolution Française, on change le nom en Ile de la Réunion, en souvenir de la journée où les troupes révolutionnaires se sont réunies pour s’emparer du Palais des Tuileries et mettre fin à la dynastie des Bourbons … alors on ne pouvait pas garder ce nom sur cette île évidemment. Plus tard, de 1806 à 1810, elle prend le nom de l’empereur et s’appelle l’Ile Bonaparte. Mais après sa chute face aux anglais elle retrouve le nom de Bourbon pour finalement redevenir la Réunion en 1848. Ouf, on espère que ça ne changera plus 🙂

On fait quoi alors en 2 semaines à la réunion ?

On met de la crème solaire, on met de l’anti moustique, on chausse ses chaussures de randonnées, on enfile son maillot de bain, on mange et on boit 🙂

Au programme

Quelques petites infos pratiques

Pour y aller, la compagnie  Corsair. Après 11h de vol sans escale et 9200km, nous voici arrivés, et dès la sortie de l’Aéroport Rolland-Garros, nous entrons dans une vague de chaleur tropicale de fin d’après-midi. Vacances!

La voiture

Sans voiture, la vie sur place risque d’être compliquée, alors en sortant de l’aéroport, sur le parking à droite, vous trouverez plusieurs agences de location de voitures. Nous avons choisis Au Bas Prix. Pas de soucis, la voiture n’était pas toute neuve mais ça nous convenait largement, elle manquait un peu de puissance dans certaines montées, mais aucun souci, prix bas, et voiture rendue sans problèmes.
Plus d’infos ici.

Faites attention sur la route, surtout dans le sud, il y a des chiens errants (parfois), les camions transportant la canne à sucre qu’on appelle aussi « les cachalots » (et là c’est pas de chance pour vous, opération escargot), des personnes qui font leur jogging le soir sur la route, et les caniveaux très profonds pour pouvoir évacuer les pluies torrentielles, ne vous approchez pas trop près du bord …

Si vous arrivez dans la période Avril-Mai et que vous roulez de nuit, il y a de bonnes chances que tout soit noir, j’entends par là, qu’il n’y a pas d’éclairage publics, pas de lampadaires, etc .. C’est en effet le moment où les jeunes Pétrels de Barau s’envolent pour la première fois des sommets de l’île et pour éviter qu’ils s’écrasent tous au sol ou contre des lampadaires, il y a durant cette période, les « Nuits sans lumières », où la majorité des éclairages publics sont éteints. Il faut donc être très prudent si vous roulez de nuit.

Et la première chose à faire dans la voiture, ce n’est pas régler le clim’, non non, c’est allumer l’autoradio et chercher la fréquence 97.4 (ho ho! clin d’œil la réunion département 974), et là, vous découvrez Radio Freedom. Cette radio fait partie intégrante de l’ile de la réunion. Créée en 1981, elle fait plus de 35% d’audience et ce n’est pas qu’une radio. C’est presque un service public, un lien social, un espace d’expression, les infos trafics, les news locales en temps réel, et l’émission pour adulte « Chaleur Tropicale » ;-). De la bonne humeur et on apprend plein de choses sur la vie locale. Bref ne cherchez pas, à la Réunion, vous n’écoutez qu’une radio, et c’est Radio Freedom, point 🙂

radio freedom

♪♫ « Radio Freedooooom, je t’aime pour la viiiiiiiiiiie » ♪♫

Randonnées

La Réunion c’est l’île des randonnées incroyables, alors pour organiser vos randonnées, je vous conseille cet excellent site, très bien réalisé : RandoPitons.

reunion crete deux-fesses

Avant de partir, en plus des prévisions météo, pensez à vérifier que les sentiers sont toujours ouverts! Avec les intempéries, les éboulements et qui sait les éruptions, on ne sait jamais.
Consultez le site de l’ONF qui liste les sentiers temporairement fermés

La Dodo Lé La

La bière Bourbon c’est la bière de la Réunion. Tout comme le rhum charrette, elle fait partie intégrante de la vie locale. On la trouve partout, vous verrez immanquablement les banderoles la dodo lé la.

reunion la dodo lé la

On la boit partout, et vous trouverez des bouteilles vides partout. Ne vous mettez pas à râler, et au contraire faites pareil! Il y a en fait tout une activité autour du ramassage des bouteilles vides. Des centaines de familles de la Réunion vivent de ces petits boulots, où des « chasseurs de bouteilles » les récupèrent dans les rues et les rapportent à la Brasserie Bourbon où ils sont payés en échange.  Mine de rien ça représente pas loin de 40 millions de bouteilles recyclées par an.
Plus d’infos ici

Boire une dodo lé la, et laisser trainer sa bouteille, c’est (presque) un geste citoyen!

Les requins

C’est le débat que vous entendrez partout. Pour ou contre les requins ?  Le principal incriminé est le requin bouledogue. Certains vous diront qu’il faut les pêcher pour qu’ils comprennent que la côte de la Réunion n’est pas un endroit sûr pour eux. Certains diront que la viande est comestible, d’autres qu’elle est toxique. On vous parlera peut être de « la pêche au chien ». On vous dira que le requin est une espère protégée et qu’elle tue moins que bien d’autres choses dans le monde. On vous dira que la réserve naturelle près de l’île est une bénédiction pour la pêche et la préservation de la diversité de la faune marine … mais que c’est aussi un garde manger pour les requins. Vous entendrez tout et son contraire…

reunion requins

Difficile de se faire réellement une opinion objective. En tout cas le surf n’est plus possible, des jeunes surfers se font dévorer dans les vagues, et il arrive même (rarement) qu’un requin puisse pénétrer dans un lagon. Les filets, la protection en corail des lagons, les zones surveillées, rien n’est sûr à 100%.

Voici une carte des attaques de requins depuis 2011 (du site Habiter la Réunion). Mais il faut « relativiser » car vous avez beaucoup plus de « chance » d’être victime d’un accident de la route à la Réunion que finir dans un remake des dents de la mer (49 morts sur les routes en 2016, contre 9 attaques mortelles de requins depuis 2011).

Guide papier

Évidemment on a toujours un incontournable Routard ou autre dans la poche, mais on a découvert un autre petit guide, local et indépendant, et je dois dire qu’on a kiffé, fun et sympa, essayez de trouver le petit guide « Réunion mon amour! », le guide de voyage non-officiel et sans langue de bois sur la réunion avec des vrais infos et un ton décalé. 5 Eur ou gratuit suivant les endroits, il est édité par la marque de fringues Pardon! qui est parfois un peu borderline, mais qui sort du lot. Et ça vaut vraiment la peine de mettre la main dessus 🙂
https://www.pardon.re/

Saint Expédit

Vous trouverez souvent des petits autels anonymes,  parfois dans des endroits improbables. Il s’agit du culte voué à Saint Expédit. A l’origine il s’agit d’un commandant romain Arménien converti au christianisme et décapité pour cette raison en 303.

reunion saint expedit

Mais alors pourquoi particulièrement ce culte à la Réunion ?  Saint Expédit, que l’on surnomme le Pt’i Bon Dieu a la réputation d’exaucer les vœux.

Selon « la légende », en 1930 une riche réunionnaise était coincée en métropole à Marseille et attendait désespérément de trouver un billet et un bateau pour retourner à la Réunion. Mais hélas pour elle, le mauvais temps et les bateaux complets rendaient la chose quasi impossible. Comme elle était très croyante, dans une église de Marseille elle pria devant une statue de Saint Expédit en faisant le souhait de pouvoir rentrer chez elle, et trois jours plus tard elle avait son billet pour le retour en bateau. Arrivée à la Réunion, elle va voir le curé de l’Église Notre Dame de la Délivrance à Saint Denis, lui raconte son histoire et le persuade d’accueillir une statue du saint.

Depuis on prie ce saint pour lui demander une faveur : avoir du travail, gagner de l’argent, retrouver son bétail, guérir, etc… la liste est longue. Il n’y a pas vraiment de statistiques sur les pratiquants de ce culte car il est socialement dévalorisé puisque ce sont majoritairement les pauvres et les délaissés qui font appel à Saint Expédit. Les autels sont fleuris et décorés incognitos souvent la nuit. L’église s’éloigne de plus en plus de ces autels car ils ont tendances à se mélanger avec des croyances magiques ou de sorcellerie.

reunion saint-expedit

Allez hop, en route et profitez à fond ! 🙂

reunion plage vague grand anse

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *