indonesie yogyakarta merapi volcan

Indonésie : pratique

Ça y est c’est décidé, vous partez en Indonésie ? Très bon choix! Alors quelques petites infos pratiques à checker avant de partir 🙂

Vaccins : Faut-il se vacciner pour aller en Indonésie ? A priori oui, ou faire des rappels, personnellement je ne l’ai pas fait. A la fois pour le manque de confiance dans les vaccins adjuvants aluminium (mais c’est un autre débat) et car je n’avais pas prévu d’aller dans des zones particulièrement à risques. En revanche un traitement anti-palu est je pense nécessaire, avec en gros 3 choix qui s’offrent à vous : Nivaquine, Malarone, Lariam. Après avoir étudié un peu le sujet, j’ai choisi le Malarone, pas trop contraignant et il n’y a eu aucun effet indésirable. En tout cas, consultez votre médecin, tout ça tout ça. La protection anti-moustique est de toute façon quasi obligatoire (crème, manches longues le soir, moustiquaire la nuit ou ventilo).

Electricité : Même format, pas besoin d’adaptateur. Par contre une petite multiprise en plus est toujours la bienvenue. Il y a aussi souvent des interrupteurs sur les prises électriques. A vérifier avant de râler 😉

Nourriture : Je n’ai pas été hyper emballé par la gastronomie indonésienne, mais j’ai fait une chouette découverte avec le tempeh ! 🙂 (personnellement je trouve que la nourriture vietnamienne est toujours number one en Asie du sud-est) Eau en bouteille quasi obligatoire, et on en trouve facilement partout (il faut vraiment penser à s’hydrater, il fait très chaud)

Argent : Une roupie indonésienne vaut (au moment où j’écris) :
0,000062 Euro. Autant vous dire que vous aurez régulièrement d’énormes liasses de billets dans les poches, et plusieurs millions de roupies sur vous. Le paiement par carte bancaire n’est pas très répandu, il faut de l’argent liquide. Heureusement le cout de la vie n’est pas très cher, une fois quelques repères de prix en tête c’est ok. Il y a évidemment le marchandage qui peut être réalisé quasiment partout, car de base, en tant que touriste occidental, le prix est déjà x2 par rapport à un local, mais il faut savoir et aimer marchander 🙂 (ce qui n’est pas vraiment mon cas) Pensez à retirer de l’argent de préférence dans les distributeurs qui sont dans une banque plutot que dans les petits distributeurs chez des commerçants. Il y a beaucoup d’arnaques aux cartes bancaires copiées.

Hôtels et activités : Si vous souhaitez vous loger pas cher, le bon plan en Asie, c’est de réserver les chambres d’hotels via Agoda. Il y a souvent des supers promotions et vous pairez en général toujours moins cher que sur place (sauf si vous êtes un pro du marchandage). Pour les activités, à moins d’être vraiment sur quelque chose de très spécifique, tout peut se réserver facilement sur place et presque à la dernière minute. Ne vous paniquez pas trop pour ça 🙂

Sécurité : Pas de mauvais feeling à ce niveau là, même si dans beaucoup d’endroit la population est très pauvre. Si on ne fait pas étalage de richesse (appareils photos, etc …), si on n’a pas un sac à moitié ouvert ou qui attire l’attention, je pense qu’il n’y a pas de problème. Juste être vigilant comme d’habitude en voyage quoi. Les gens sont plutôt souriants 🙂

Ramadan : Partir ou non pendant la période du Ramadan en Indonésie, c’est une question qui peut se poser. Et c’est concrètement ce qu’on a vécu. L’Indonésie (à part certaines zones peu touristiques) pratique un islam assez modéré. Personnellement, je pense qu’il y a plus de risques de se faire aggresser par un taré barbu à une terrasse de café à Paris qu’à Java. Evidemment, un inconvénient et que beaucoup de restaurants et bars sont fermés ou avec une activité et ambiance revue à la baisse. Les horaires des administrations et des lieux à visiter peuvent aussi changer, il faut vraiment s’informer pour ne pas louper une visite à cause de ça. Mais sinon je n’ai ressenti aucune tension particulière durant ce mois saint 🙂

Et si pour vous « Ramadan = risque et attentats », ce n’est absolument rien par rapport aux risques d’éruption volcaniques (d’ailleurs un volcan situé à 20km de notre première destination s’était réveillé une semaine avant notre départ), tremblements de terre et tsunamis! Qui eux, sont véritablement mortels et hélas imprévisibles.

Dernière petite info, dans beaucoup d’endroits, il n’y a pas d’eau chaude pour la douche. Ça surprend un peu quand on doit se lever à 3h du matin pour une grosse journée rando et que ça commence littéralement par une douche froide 😉

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *