Jour 3 – Glencoe – Glenfinnan – Isle of Skye

Jour 3 – Glencoe – Glenfinnan – Isle of Skye

Ce matin, le réveil est agréable après une bonne nuit passée au Glen Nevis Caravan & Camping Park. Il suffit d’ouvrir la tente et on aperçoit le Ben Nevis (ou presque, en tout cas il est juste en face). Le Ben Nevis, c’est le plus haut sommet des iles britanniques avec 1344 mètres. La première ascension officielle date de 1771 et pendant de nombreuses années, il y a eu un observatoire météorologique au sommet. C’est comme ça qu’on s’est rendu compte que le climat la haut est vraiment dur : une température moyenne de -0.5°C, 260 tempêtes de force 8 ou plus par an, et plus de 4 350 millimètres de précipitations. Mais tout ça n’empêche pas d’en faire une des randonnées les plus populaires de la région. Il y a même chaque année une course (14km) qui part du terrain de football de Fort William pour atteindre le sommet. Le record est de 1h25, avis aux amateurs!

ecosse camping ben nevis

L’escalade du Ben Nevis ne sera pas pour nous ce jour là, en effet, on décide de repartir à Glencoe pour faire une autre randonnée.

Glencoe

ecosse glencoe valley

Nous repassons par Glencoe et nous continuons via la A82 à travers la vallée de Glencoe. C’est un lieu incroyablement photogénique. Nous nous arrêtons devant Beinn Fhada, Gearr Aonach and Aonach Dubh. Ces 3 crêtes rocheuses sont nommées The Three Sisters of Glencoe.

ecosse glencoe three sisters

Il y a un petit parking pour profiter de la vue et il y a de bonnes chances d’y trouver un joueur de cornemuse. Les clichés ont la vie dure. L’idée ici n’est pas vraiment de profiter de sa musique ou d’aller voir ce qu’il y a sous son kilt, mais d’emprunter un petit sentier pour faire la randonnée qui nous emmènera vers Coire Gabhail.

Il s’agit de la « Vallée Perdue ». Comptez au minimum 2-3 heures pour cette randonnée. Une fois qu’on a traversé la profonde ravine sur une petite passerelle métallique, au dessus de la rivière Coe, on commence la montée vers la vallée.

ecosse lost valley

Dès qu’on sort de la végétation, la vue est splendide, le kif!! 🙂

ecosse glencoe

ecosse glencoe lost valley

Il faut traverser le petit ruisseau (ou le torrent suivant les endroits) à plusieurs reprises. Suivant la météo, prévoyez un passage à gué plus ou moins arrosé. Pour nous, la pluie nous a accompagné pendant toute la montée, donc je vous laisse imaginer le résultat.

ecosse glencoe lost valley

Les dernières marches, bien glissantes et dans une pente bien raide, mais on y est presque !

ecosse glencoe lost valley

Et voici donc la Hidden Valley de Coire Gabhail. C’est surement bien différent quand le soleil est là 🙂 mais on n’était pas mécontent de « contempler » le spectacle. C’est ici que le clan MacDonald venait cacher le bétail volé. Du coup à cause de la visibilité réduite on n’a pas trop poussé l’exploration de la vallée. Le retour se fait par le même chemin. C’est vraiment une très chouette randonnée qu’on vous conseille 🙂

ecosse glencoe lost valley

Une fois de retour au parking, on slalome entre les joueurs de cornemuses, les groupes de touristes et les autobus. On remonte en voiture et on continue un peu plus loin sur l’A82 pour encore profiter des magnifiques paysages qu’offrent cette vallée.

ecosse glencoe viewpoint

Et ça tombe bien, car un peu plus loin, il y a une petite aire de parking et depuis le monticule situé juste à côté, vous avez le Glencoe Valley Viewpoint. Franchement ça en jette! Tout le monde prend la même photo, mais c’est sans importance, quand c’est beau, ça vaut le coup.

ecosse glencoe viewpoint

ecosse glencoe viewpoint

A regrets, on s’arrache à la contemplation et hop en route! on fait demi-tour et on reprend l’A82 direction Glencoe et Fort William (et oui, encore), et cette fois on bifurque à l’ouest sur l’A830, le long du Loch Eil. La route est loin d’être déplaisante 🙂

ecosse loch eil

ecosse loch eil

Puis on arrive à destination…

Glenfinnan

Nous voici donc à Glenfinnan, c’est une toute petite localité, tout au bout du Loch Shiel.
La première chose qu’on voit, c’est le Glenfinnan Monument. C’est une tour de 18m de haut avec un highlander en kilt au sommet. Elle est construite en 1812.

ecosse glenfinnan monument

Ce monument a été érigé en souvenir du débarquement de Charles Édouard Stuart (surnommé Bonnie Prince Charlie) le19 aout 1745. C’est donc ici que ce jeune prince de 25 ans tente de rallier à lui tous les clans des Highlands pour pouvoir former une armée suffisamment forte pour mettre une raclée aux anglais, et rendre le trône d’Écosse et d’Angleterre à son père. En effet, son père Jacques François Stuart s’est livré à une guerre de succession pour récupérer le trône de son père Jacques II (qui abdique à la Glorieuse Révolution de 1668), car c’est sa sœur, Marie II qui s’est emparée du pouvoir avec son mari Guillaume! (oui c’est compliqué comme histoire). Donc, le jeune prince enthousiaste et aventureux se retrouve rapidement à la tête d’une armée de quelques milliers de highlanders restés fidèles à son père et aux Stuart et qui sont prêts à se battre avec lui contre les anglais. Au début, les choses tournent bien, Édimbourg se rend rapidement, et ils poursuivent leur progression jusqu’à ce qu’ils arrivent un peu trop près de Londres. Et là, c’est la contre attaque anglaise, et c’est la déroute. Le prince sera obligé de fuir en cachette et misérablement pendant des semaines, et il devra renoncer à offrir le trône à son père. C’est une des dernières rébellions jacobites qui agita l’histoire écossaise et anglaise pour le retour du roi Jacques.

Il y a beaucoup (beaucoup) de touristes, alors je vous conseille de ne pas vous arrêter au Visitor Center, mais plutôt de continuer un peu plus loin et prendre à droite vers le Glenfinnan Station Museum. C’est un minuscule musée autour des chemins de fer dans les Highlands. Il y a un petit parking juste avant, vous vous garez ici, et ensuite à pieds vous rejoignez la gare. Profitez en pour admirer la locomotive perce-neige.

glenfinnan snowpiercer

Puis vous contournez le wagon restaurant (on n’a pas testé, mais il était rempli de clients et de tasses de thé), et vous empruntez un petit sentier. En 30-40 min d’une balade agréable vous arrivez en vue du Viaduc de Glenfinnan. Il est connu des fans d’Harry Potter car c’est dessus que passe le Poudlard Express. Et sinon, il y a effectivement encore un train qui y le traverse régulièrement. Et si vous loupez son passage, vous profiterez tout de même des immanquables arcs-en-ciels en fin d’après-midi 🙂
(c’est l’avantage en Écosse, malgré la pluie, il y a souvent des arcs en ciel)

ecosse glenfinnan viaduc

Pour la petite info, le viaduc fait 380m de long et il est entièrement réalisé en béton. Il a été construit pour la ligne de chemin de fer West Highland Line en 1900. 

On a tellement profité du paysage qu’on n’a encore une fois pas vu le temps passer, alors vite retour en voiture, on est en retard! Ce soir on dort sur l’île de Skye et comme on n’a absolument pas planifié aucun trajet en ferry, c’est un peu hasardeux de continuer jusqu’à Mullaig, alors on doit faire le grand tour par la route! (en repassant à nouveau par Fort William)

Eilean Donan Castle

Après un bon moment, alors que le soleil commence à se coucher, on arrive près d’un des symboles de l’Écosse, probablement le château le plus photographié!

ecosse eilean donan castle

Vous l’avez surement vu dans le film « Highlander ». Mais pas de chance pour nous, il est trop tard, tout est fermé, pas de visites possibles et comme le soleil se couche derrière, il est en contre-jour ahah 🙂 Du coup on a sans doute la pire photo de Eilean Donan Castle!

ecosse eilean donan castle

Il a été construit au XIIIe siècle sur une petite ile au carrefour de 3 lochs afin d’aider à lutter contre les nombreux raids vikings à l’époque. Il sera modifié à plusieurs reprises jusqu’en 1719 où il est pris d’assaut et bombardé durant 3 jours pendant la rébellion jacobite. Il est laissé à l’état de ruine jusqu’en 1911 où il est racheté et restauré.

Tant pis pour la visite, en plus il parait qu’elle est de qualité, mais on se dit qu’on pourra repasser ici quand nous repartirons de l’ile de Skye.
Plus d’infos sur le site officiel

Sligachan (Ile de Skye)

En partant du château, il nous reste encore près de 60km à parcourir avant d’arriver à notre camping sur l’ile de Skye. Pour atteindre l’ile, nous empruntons le grand pont de l’ile de Skye. Il mesure 500m de long et il inauguré en 1995. Il permet de franchir le Loch Alsh. Jusqu’en 2004 il y avait un péage car le pont était détenu par une compagnie privée, ensuite il a été racheté par le gouvernement écossais et maintenant la traversée est gratuite. Avant sa construction, le seul moyen de rejoindre l’ile était d’utiliser les lignes de ferry depuis Mullaig principalement.

Nos premiers kilomètres sur l’ile de Skye se font dans l’obscurité. A la lumière des phares, on arrive enfin à Sligachan (le bourg se limite à quelques maisons à peine) et on s’installe au camping sans avoir aucune idée du paysage autour de nous. Le camping est plutôt austère et il est situé juste à côté de l’A87, la principale route de l’île, donc autant vous dire que vous entendrez surement passer quelques voitures. Mais avec un peu de chance, le temps sera tellement horrible que le vent et la pluie couvriront le bruit de la route! haha 🙂

La route ça creuse, alors on enchaîne directement en allant à l’incontournable pub local! Ici il est simplement de l’autre côté de la route, c’est le Seumas’ Bar. Attention, si vous voulez manger pensez à y aller tôt, les cuisines ferment à 21h. Ce pub est assez grand et on ne s’attend pas à voir autant de monde alors que les alentours semblaient plutôt déserts. Ambiance cool, bons choix au bar (il y a d’ailleurs de la bière brassée localement, très localement même, puisque la brasserie est à 10m de là). Il y a aussi régulièrement des concerts.
Pour vous faire une idée des lieux, la page Facebook du Seuma’s Bar.

Légèrement imbibés au whisky, nous rentrons au camping en titubant, et la pluie recommence à tomber… mais à ce moment là, on s’en moque un peu. Rappelez vous : « La pluie d’aujourd’hui, c’est le whisky de demain! » hips!

Et ne manquez pas le site officiel de Sligachan 🙂

<< Jour 2 – Loch Lomond – Oban – Glencoe – Fort William
>> Jour 4 – Isle of Skye

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *