Monténégro roadtrip jour 7

Perast – Dubrovnik

C’est la dernière journée de ce séjour au Monténégro, et on se réveille dans un endroit absolument sublime. C’est la maison Žmukić dans le charmant village de Perast sur les rives des Bouches de Kotor. Et c’est sans aucun doute le meilleur logement de tout notre séjour. Je vous le recommande vraiment! 🙂 On grasse mat’ paisiblement en profitant de la vue sur la baie de Kotor. Le va et vient des embarcations depuis le quai du village jusqu’aux ilots a déjà commencé. Les touristes arrivent par parquets!

Le planning de la journée est (malheureusement) simple : on part de Perast, on quitte le Monténégro, on rend la voiture à l’aéroport de Dubrovnik en Croatie et on rentre en France …

On profite de notre statut privilégié de « résidents temporaires de Perast » pour flâner dans les ruelles du village. Je me rends compte que beaucoup de maisons rénovées doivent héberger une population assez aisée. Les quelques rares voitures qu’on croise sont assez luxueuses.

Au milieu du village, on trouve le clocher de l’église St Nicolas (Sveti Nikola). Sa construction commence en 1691, il fait 55m de hauteur. Il y a une inscription à l’entrée pour commémorer la victoire des vénitiens sur les ottomans dans les Bouches de Kotor en 1657.

La grande célébrité du village de Perast, c’est Matija Zmatjevic. On trouve d’ailleurs son buste en bronze sur une place. Il né en 1680 dans une des grandes familles du village et il rentre dans la marine vénitienne en tant que capitaine à 18 ans. En 1709, le chef de la famille Bujovic (autre grande famille de Perast, et rivale des Zmatjevic) est assassiné dans la rue. Matija est soupçonné, ça chauffe pour lui et il décide de s’enfuir jusqu’à Istanbul, où il trouvera refuge chez l’ambassadeur de Russie. Ce dernier, le trouve malin et très doué, et il le recommande pour la marine impériale russe que le Tsar Pierre 1er est en train de créer. Grâce à son talent, il remportera de nombreuses batailles décisives contre la marine suédoise et sera même promu au titre suprème :Amiral de la flotte impériale russe en 1727. La star locale quoi 🙂

C’est d’ailleurs grace à son influence que le Tsar Pierre 1er fera ouvrir une école navale à Perast pour former les futurs cadres de la marine russe.

On contemple à nouveau les 2 ilots à quelques encablures du village : l’île aux morts et Notre Dame du Rocher.

Il est temps de quitter ce petit havre de paix. Franchement, quand vous voyez ce genre d’endroit, ça vous donne pas envie d’y rester ? 🙂

On reprend la voiture et on suit la route qui longe les Bouches de Kotor. Elle est beaucoup moins encombrée que lors de notre premier journée au Monténégro, où on roulait réellement au pas sur des kilomètres, coincés dans des embouteillages.

Un dernier coup d’oeil mélancolique sur cet endroit magnifique …

Ensuite, c’est à nouveau la grande interrogation pour le passage de la frontière en le Monténégro et la Croatie. A l’aller, tout s’était parfaitement déroulé en quelques minutes. Pour le retour, on hésite jusqu’au dernier rond-point : prendre ou pas la petite route du littoral que personne ou presque n’utilise et qui mène à un autre poste de frontière? Finalement on décide de rester sur la route principale. Cette fois, mauvaise pioche, ça n’avance pas. Le passage en Croatie nous prendra environ 1h30. C’est encore assez honnête en comparaison avec les témoignages de personnes qui y sont restées de nombreuses heures! C’est en tout cas un point à garder en tête si vous avez un vol à prendre. Ne la jouez pas trop optimiste et gardez de la marge en terme d’horaire, on ne sait jamais!

On se retrouve ensuite en Croatie, on hésite à retourner flâner dans les ruelles du Dubrovnik mais faute de temps on ira directement à l’aéroport. Le retour de la voiture à l’agence de location s’est déroulée sans aucun problème! J’étais un peu stressé car une portière était un peu rayée par des branchages, mais rien à signaler, nickel! Je vous confirme donc qu’avec Last Minute Rent a Car, à l’aéroport de Dubrovnik, tout se passe très bien 🙂
(à ne pas confondre avec d’autres agences ayant un nom similaire hein)

Le retour en France sera assez dur, car on a réellement passé un séjour incroyable qui dépassait largement tout ce qu’on avait pu imaginer. On en a littéralement pris plein les yeux 🙂 J’ai adoré le Monténégro et cette incroyable densité de lieux et de paysages concentrés dans un si petit pays. Il faut vraiment en profiter et aller découvrir toutes les richesses du Monténégro avant qu’il ne tombe petit à petit dans les pièges du tourisme de masse. J’aurais adoré y passer plus de temps, car il y avait encore énormement de randonnées et de lieux à voir dans ma longue liste de choses à faire 😉

Je crois que je me répète, mais … LE MONTENEGRO, C’EST BEAU! 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *