Découvrir le Bassin d’Arcachon

Le bassin d’Arcachon, c’est une sorte de petite mer intérieure de 155 km² (à marée haute). Le bassin est situé à environ 50 km à l’ouest de Bordeaux. C’est le paradis des amateurs d’huitres et de pêche. C’est d’ailleurs un paradis tout court, car la qualité de vie y est tellement agréable! Depuis 2014, le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon a été créé pour tenter de préserver ce patrimoine incroyable. La côte le long du Bassin d’Arcachon vous promet 80 km d’endroits paradisiaques 🙂 (et probablement aussi des heures inoubliables de bouchons si vous roulez en pleine saison)

Le bassin est principalement alimenté en eau douce par le fleuve l’Eyre. Sans ce fleuve, le bassin serait rapidement envahi par les sables venus de l’océan. L’accès à l’océan se fait depuis une passe de trois kilomètres où lors des grandes marées, la force des courants peut véritablement être dangereuse. Le balisage de la passe par des bouées et les cartes marines sont régulièrement mises à jour. Au gré des courants et des vents, les bancs de sables évoluent sans cesse. La profondeur moyenne du bassin est de 4m (le point le plus profond est à 20m).

La Pays de Buch

Toute la région autour du Bassin d’Arcachon s’appelait le Pays de Buch (rien à voir avec les présidents américains père et fils). Les « buch » c’est le peuple qui vivait dans la région depuis le VIIIe siècle avanc JC. Il reste encore la ville de La Teste-de-Buch qui a gardé ce qualificatif. Pendant des siècles, toute cette région n’intéresse pas grand monde. La terre est pauvre et marécageuse. Rien ne pousse et la principale activité reste la pêche, l’élevage de moutons et l’exploitation des forêts de pin maritime. Ce n’est qu’au XIXe siècle que la région va sortir de son isolement grâce à la ligne de chemin de fer entre Bordeaux et Arcachon. Avant le train, il fallait 10 heures de voiture pour venir depuis Bordeaux! A la même époque, l’ostréiculture se développe dans tout le bassin. L’essor d’Arcachon permettra à toute la région de devenir le coin de paradis qu’elle est aujourd’hui 🙂

Arcachon

La découverte du Bassin d’Arcachon se fait donc naturellement par sa principale ville qui lui a donné son nom.

Un article spécial est dédié à la jolie ville d’Arcachon 🙂

La Dune du Pilat

L’extrémité sud du Bassin d’Arcachon abrite un des sites les plus visités de France : la Dune du Pilat. On vient de tout le pays pour grimper au sommet de la plus grande dune d’Europe!

Un article vous attend spécialement pour découvrir comme il se doit la célèbre Dune du Pilat 🙂

L’ile aux oiseaux et les cabanes tchanquées

L‘Ile aux Oiseaux est une étendue sableuse d’environ 3km² au milieu du Bassin d’Arcachon. Elle était utilisée jusqu’en 1882 pour faire brouter des vaches et des chevaux. Après plusieurs tempêtes qui ont décimées les animaux, l’île devient un terrain de chasse et de pêche. L’ile est maintenant un refuge pour les oiseaux migrateurs.

L’ile aux oiseaux est entourée de parcs à huitres. Pour surveiller les huitres, on construit une cabane sur pilotis en 1883. C’est une « cabane tchanquée ». Elle disparait à cause d’une tempête en 1943. Deux nouvelles cabanes sont construites en 1945 et en 1948. Elles sont devenues un des symboles les plus connus du Bassin d’Arcachon.

Lorsque la marée est haute, on peut s’amarrer aux cabanes. Quand la marée est basse, il faut patauger longtemps dans la vase 🙂

Andernos les Bains

La ville d’Andernos-les-Bains est au nord-est du Bassin. On a retrouvé des traces d’occupation humaine datant de la préhistoire. Durant l’époque romaine, Andernos était une cité importante. Il y a d’ailleurs des vestiges gallo-romains juste à côté de l’église St-Eloi. L’église date du XIe siècle.

La jetée d’Andernos, (la jetée Louis David, rien à voir avec le coiffeur) est la plus longue du Bassin, elle mesure 232m.

L’ostréiculture est une importante activité économique dans le Bassin d’Arcachon et il n’y a pas une commune sans ses « darces », les cabanes à dégustations 🙂 Andernos-les-Bains possède un important port ostréicole. Je vous conseille grandement de vous arrêter à l’Estacade. C’est l’endroit idéal pour se faire un package « vin blanc-huitres-pâté landais » 🙂

L’endroit idéal pour se promener et essayer d’en apprendre plus sur le métier d’ostréiculteur. Certains proposent même des sorties dans le bassin pour les accompagner dans leur activité 🙂

Un peu plus loin après le port ostréicole, on trouva la Plage des Quinconces. C’est une des dernières plages sauvages du Bassin 😉

Cap Ferret

Le Cap Ferret, c’est la bande de terre qui ferme le Bassin d’Arcachon. Il a une vie géologique très récente puisqu’il n’existe que depuis 2000 ans environs. Il s’est formé grâce au sable transporté par les courants nord-sud qui balaie toutes les plages du littoral. De 1768 à 1826, le cap s’est allongé de 185m par an! Depuis 1884 il a trouvé une situation de quasi-équilibre et n’évolue presque plus.

Côté bassin, c’est le domaine des villas luxueuses au milieu des pins, et des cabanes à huitres où on déguste tranquillement les pieds dans le sable.

Côté océan, c’est une plage immense à perte de vue. Personnellement je m’en lasse assez vite, même si on a une très belle vue sur la Dune du Pilat juste en face 🙂

Le Truc Vert

Je dois bien avouer que rien que pour le nom, on décide de s’arrêter là. Qui n’a jamais voulu visiter le truc vert ? hahaha 🙂 Ce n’est pourtant pas une blague, le Truc Vert c’est une plage du Cap Ferret. Elle est en pleine nature, dans la forêt du Cap Ferret.

Comme beaucoup de plages du littoral, la baignade est dangereuse à cause des vagues puissantes et surtout des forts courants des baïnes qui peuvent rapidement vous emmener au large. C’est un des spots de surfs les plus réputés du coin.

Et ensuite ?

Il y a évidemment plein d’autres endroits à découvrir ! Naviguer sur la petite Amazone le long du fleuve de l’Eyre. Ou envore visiter le très joli village ostréicole de l’Herbe. Découvrir rapidement la curiosité de « l’ovniport » à Arès. Remonter la côte pour voir les belles plages vers Lacanau ou bien faire des belles randonnées dans les forêts de pins maritimes 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *