La Dune du Pilat

La plus grande dune d’Europe vous attend à 8km au sud d’Arcachon. C’est un des sites les plus visités de France avec près de 2 millions de visiteurs par an. La dune du pilat, c’est magnifique, c’est grandiose, c’est à voir ! Alors hop en route 🙂

Rejoindre la Dune du Pilat

A l’entrée du Bassin, à environ 8km au sud de la ville d’Arcachon, vous arrivez sur le site de la Dune du Pilat. Vous avez plusieurs solutions pour y accéder. La première, c’est d’utiliser le parking payant officiel (tarifs 4€ pour 2 heures, 6€ pour 4 heures, etc …). L’argent récolté aide à la préservation du site. L’autre solution est gratuite et plus jolie. Il suffit d’aller en direction du célèbre restaurant la Corniche (d’ailleurs si vous voulez y manger, plus d’infos ici). Garez vous sur l’Avenue Louis Gaume. Il y a quelques places réservées pour le restaurant dans le virage, mais sinon le stationnement est gratuit et on trouve des places assez facilement dans les rues adjacentes. Déjà, depuis la corniche, vous avez une belle vue 🙂

L’escalier de la Corniche permet de rejoindre la grande jetée en béton ombragée.

On passe ensuite devant le bunker d’Arcachon. C’est exactement le bunker 502, construit par les nazis en 1943. Il est même possible de visiter les 120m² (2€, se renseigner à l’office de tourisme au 0557529797). Et hop, vous êtes au pied de la dune 🙂

Je trouve ce chemin d’accès à la dune bien plus agréable. Mais si vous préférez vous retrouver au milieu d’un immense parking payant moche et coincé dans la foule des touristes, à vous de voir 😉

Plus d’infos sur le site officiel de la Dune du Pilat

Grimper sur la dune

Pour grimper sur la dune, beaucoup de personnes utilisent l’escalier accessible depuis le parking payant. Personnellement je trouve cette option idiote pour plusieurs raisons. Tout d’abord un escalier sur une dune, c’est moche. Vous êtes à la queue-leu-leu avec des centaines de personnes. Tout le monde s’agglutine au même endroit à l’arrivée au sommet. Et surtout : la pente est raide! Côté forêt, la dune a une pente de 30 à 40°. Comme vous pouvez le voir avec cet exemple d’une personne courageuse qui part depuis la forêt (et sans escalier ouf 😉 )

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, la meilleure façon c’est de grimper depuis la plage. C’est plus joli et la pente côté océan est plus douce (20° max).

Formation de la Dune du Pilat

La Dune du Pilat a des dimensions impressionnantes qui en font la plus grande dune d’Europe. Elle mesure pratiquement 3km de long sur plus de 600m de large. Sa hauteur est de 102m (en 2020). Toutes ces dimensions évoluent constamment 🙂 Les dimensions évoluent car la dune est « vivante ». Elle se déplace d’environ 1 à 5m par an en direction de la forêt.

La formation de la Dune du Pilat est simple : les courants apportent le sable du large, la marée descendante apporte le sable du Bassin d’Arcachon. Tout ce sable s’accumule sur le Banc d’Arguin. Quand les vents d’ouest océaniques soufflent fort, le sable est porté vers la côte. Bloqué par la végétation, il s’agglutine et forme une dune. Depuis des millénaires, ce même processus a formé des grandes dunes sur ce littoral. Il y a quelques siècles, on trouvait plusieurs grandes dunes ici. C’est au cours du 19e siècle principalement que l’apport de sable a tout recouvert. Les grandes dunes ont été englouties pour n’en former qu’une, la grande Dune du Pilat 🙂

Depuis le sommet de la dune, vous aurez une vue magnifique sur le Bassin d’Arcachon. En face, on voit le phare et les plages du Cap Ferret. Il semble tout proche, seulement à quelques kilomètres à vol d’oiseau 🙂 Mais pour vous y rendre par la route, il faudra rouler plus de 80km autour du bassin et sans doute affronter de longues heures dans les embouteillages si vous êtes en pleine saison!

De l’autre côté, à perte de vue, c’est la forêt des Landes. C’est le plus grand massif forestier européen, qui s’étend sur la Gironde, les Landes et le Lot-et-Garonne. Dans la région d’Arcachon les forêts de pins sont d’origines naturelles, mais la plus grande partie de la forêt des landes a été planté au XIXe siècle sur ordre de Napoléon III. Le but était de transformer toute une région marécageuse et lutter contre l’avancée des dunes sur tout le littoral du sud ouest. Les forêts de pins deviennent un trésor, exploitées pour le bois et la sève (l’or blanc) pour l’essence de térébenthine.

Le Banc d’Arguin

Le Banc d’Arguin c’est le grand banc de sable face à la dune. C’est lui qui permet à la Dune du Pilat d’exister. Il mesure environ 4 km de long sur 2 km de large (à marée basse). Sa forme change tout le temps au gré des marées et des vents.

Depuis 1972, c’est une réserve naturelle pour protéger les zones de nidification, d’hivernage et de halte migratoire pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

Profiter 🙂

La principale activité sur la Dune du Pilat : poser ses fesses dans le sable et profiter de l’incroyable panorama ! 🙂 On ne s’en rend pas forcément compte sur les photos, mais la dune est tellement grande qu’à certains endroits, on peut ne plus voir ni l’océan ni la forêt. D’un seul coup on se retrouve dépaysé dans un paysage de sable qui pourrait bien être a l’autre bout du monde!

Pour les plus actifs, on se balade tout le long de la dune, on se jette pour rouler dans la pente, bref on s’amuse! Il y a de nombreuses écoles de parapentes à la pointe sud de la dune. Une autre belle façon de découvrir le site 🙂

Une autre chouette activité, c’est profiter du coucher de soleil 🙂

Il y a beaucoup moins de monde. Le sable blanc se colore au fur et à mesure que le soleil descend dans l’océan. C’est juste magique!

Au fait, « Dune du Pilat » ou « Dune du Pyla » ?

C’est une question qu’on se pose souvent, « est-ce qu’on doit écrire Dune du Pilat ou Dune du Pyla » ? La confusion est d’autant plus grande que sur la route de nombreux panneaux mélangent les appellations ! 🙂 La réponse est simple, il faut écrire Dune du Pilat. Le mot « pilat » vient du Gascon « Pilot » qui signifie « tas » ou « monticule ». La confusion date des années 1920 quand un entrepreneur crée une station balnéaire à proximité, et il l’appelle Pyla-sur-Mer. Il trouvait que le mot « pyla », qui sonnait plus « grec » serait plus à la mode. Jusqu’à ce moment là, la grande dune portait le nom des Sabloneys. On a commencé à mélanger Sabloneys, Dune du Pyla et Dune du Pilat. Mais c’est bien la dernière appellation qu’il faut utiliser 🙂

La Dune du Pilat, vue depuis le Cap Ferret

Et ensuite ?

Ensuite ? Et bien on part visiter la jolie ville d’Arcachon tout proche et le reste du Bassin 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *