Fontaine de Vaucluse, la source la plus puissante de France!

Vous voulez découvrir la source la plus puissante de France ? Direction le Vaucluse, ouvrez grands vos yeux, hop en route, c’est parti ! 🙂

On va où ?

Direction le Vaucluse et plus précisément à Fontaine-de-Vaucluse. Ce petit village est d’ailleurs à l’origine du nom du département. Vaucluse, vient du provençal qui veut dire en gros « vallée close », et c’était justement pour désigner la vallée où se trouve ce village et au fond, la fameuse source 🙂

A noter, le site est parfois pris d’assauts par les touristes et le stationnement possible uniquement avec des parkings payants (6 euros pour 4 heures).

L’histoire de Fontaine de Vaucluse

Le site est occupé par l’homme depuis la préhistoire. Sous l’occupation romaine, un culte était dédié à la fontaine. On a retrouvé plus de 1600 pièces de monnaies antiques jetées dans le gouffre. Au VIe siècle, l’ermite Veran vient dans la vallée. Selon la légende il chasse un dragon (un coulobre) qui vivait dans la fontaine et réalise des miracles. Alors hop, on le nomme évêque de Cavaillon et un petit château est construit sur les hauteurs. Le village devient célèbre au XIVe siècle, quand le grand poète florentin Pétrarque vient s’y installer.

Puis la vallée retombe un peu dans l’oubli jusqu’au XVIIIe siècle. Mirabeau et Chateaubriand sont charmés par le site, la France redécouvre Fontaine de Vaucluse. L’industrie du papier disparait peu à peu et le tourisme devient l’activité majeure de cette petite vallée encaissée 🙂

Vallis Clausa, le Moulin à Papier

Sur le chemin de la source, vous passerez à côté de Vallis Clausa Moulin à Papier. Le concept de moulin à papier (idée importé d’Italie) apparait en France à Carpentras en 1374. Des fibres végétales sont broyées, martelées, trempées, pressées et mises à sécher sur des cadres, et hop on obtient du papier (plus sympa que les parchemins en cuir). A partir de 1522, des moulins s’installent à Fontaine de Vaucluse, et celui qu’on peut visiter date de 1862. La visite est gratuite.

Vous deviendrez incollable sur la fabrication du « papier chiffon » (à base de chiffon de chanvre ou de lin) 🙂
Plus d’infos sur le site officiel.

La source de la Sorgue

Au fond de la vallée, sous cette grande falaise de plus de 200m, on trouve une grotte naturelle.

Dans cette grotte il y a un lac. C’est en fait la résurgence de la fontaine. Il y a un gouffre profond de 315m. Tout au long de l’année, il est alimenté par les eaux de pluie et différentes sources. Le niveau de l’eau du gouffre augmente, crée un lac. Le lac se vide, et hop, c’est la rivière la Sorgue. Il arrive parfois que le lac soit à un niveau plus bas et ne déborde pas. La rivière de la Sorgue reste alimentée par des « griffons » en contrebas, des petites sources intérieur qui permettent quand même d’alimenter un minimum la rivière

Cet endroit est vraiment impressionnant car la rivière (le torrent même!) semble vraiment surgir de nul part. En terme de débit, c’est la plus puissante source française et la 5e au monde !

L’eau de la Sorgue est très pure mais aussi très fraiche! En plein été, elle ne dépasse pas les 12-14°C. Si vous profitez de l’occasion d’être dans la région pour faire du canoë sur la Sorgue, vous vous rendrez bien compte qu’elle est fraiche 😀

Château des évêques de Cavaillon

N’hésitez pas à grimper sur le piton rocheux qui domine le village pour explorer les ruines du Château des évêques de Cavaillon. Je trouve que les vieilles ruines du XIIe siècle n’ont plus énormément d’intérêt à elles seules, mais le site permet d’avoir un point de vue superbe sur toute la vallée! 🙂

Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses grottes qui parsèment le paysage 🙂

L’Isle-sur-la-Sorgue

La petite ville de l’Isle-sur-la-Sorgue est une étape obligatoire quand on est dans les parages. La Sorgue est divisée en canaux et font de cette ville une petite Venise provençale.

En plus du charme indéniable que la rivière apporte à cette ville, l’autre attrait de l’Isle-sur-la-Sorgue, c’est son marché de l’art et des antiquités. En effet depuis plusieurs décennies, cette ville est devenue la capitale de la brocante. Elle est après Saint-Ouen et Londres, la troisième plateforme européenne de ventes d’antiquités.

En flânant au hasard des rues, vous trouverez surement tout un tas de choses insolites 😉

Plus d’infos sur le site officiel de la commune.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *