ecosse loch ness urquhart

Jour 8 – Loch Ness – Glen Affric – Cairngorms – Pitlochry

Jour 8 – Loch Ness – Glen Affric – Cairngorms – Pitlochry

Réveil au Bught Park Caravan Park & Campsite d’Inverness. La nuit n’a pas été très bonne à cause d’un local électrique de l’autre côté du camping qui faisait pas mal de bruit. Bon au moins au réveil il y a un petit côté champêtre avec des petits lapins qui gambadent sur la pelouse, c’est déjà ça. Allez hop en route, on part d’ici!

Loch Ness

A quelques minutes à peine d’Inverness en prenant l’A82 vers le sud, on arrive au célèbre Loch Ness. Il fait 39km de long et de 1 à 3km de large. En taille, c’est le 2e plus grand Loch derrière le Loch Lomond. Mais comme le Loch Ness atteint une profondeur de 272m, en volume, c’est le plus grand d’Écosse. Mais disons le tout de suite, c’est loin d’être le plus beau. Les collines autour sont plus petites, la vue est souvent bouchée par la végétation. Si vous roulez le long du Loch, préférez la rive ouest et l’A82, certes c’est la plus fréquentée, mais c’est aussi la plus rapide. La rive est en face, c’est une petite route, la B852.

ecosse loch ness
Si vous voulez visiter le château, il faut prendre l’A82. Ne vous trompez pas de rive sinon ça fera un sacré détour 😉

Évidemment le Loch Ness est surtout mondialement connu pour son monstre, le fameux Nessie.

ecosse nessie

Tant de choses ont été dites à ce sujet.
Les croyants vous diront qu’il s’agit d’un plésiosaure, un dinosaure marin qui aurait survécu depuis tout ce temps dans des grottes situées au fond du loch et qui pourraient communiquer avec les autres Loch ou la mer.
Les sceptiques vous diront que c’est une illusion provoquée par la couche thermique d’inversion entre les eaux chaudes et froides du loch qui provoquent parfois des mirages. Ou alors parfois quand ces couches d’eau s’inversent ça créé des courant à la surface du lac suffisamment forts pour faire avancer un tronc d’arbre qui laisse un sillage derrière lui. Ou alors il s’agit d’une grande loutre, ou d’une grande anguille de mer, et comme il n’y a pas de repères visuels on ne peut pas vraiment estimer la taille.
Si ça vous intéresse vous pouvez rendre visite à Steve Feltham. Il est presque aussi connu que le monstre. En 1991, il décide de tout quitter pour s’installer avec un camping-car au bord du loch et depuis il passe son temps à scruter le Loch pour apporter la preuve indiscutable que le monstre existe réellement! On peut le prendre pour un illuminé, mais au moins il va au bout de son truc 🙂 Vous pouvez aller le voir en suivant la B852. Au village de Dores, prenez le parking du The Dores Inn, et il est juste derrière sur une petite plage, et pour arrondir les fins de mois et passer le temps quand il n’est pas accroché à ses jumelles, il vend des petits objets pour les touristes. Son site Nessie Hunter.

Château d’Urquhart

En suivant l’A82, vous tomberez forcément dessus, et sinon il suffit de suivre les bus touristiques, car ils finissent tous la-bas. Ce château, ou plutôt les ruines du château d’Urquhart sont sur une petite colline dominant le loch.

ecosse loch ness urquhart

Il a été construit vers 1230, puis agrandi au XVIe siècle. Au cours des siècles il changera de mains à de nombreuses reprises, entre la couronne anglaise et les indépendantistes écossais. Et c’est justement durant un des nombreux conflits Jacobites que le château fut détruit. Il était alors occupé par les Grant et sa garnison de soldat. Ils défendaient le château contre les forces Jacobites. Le parlement anglais, jugeant que cette défense demandait trop de ressources et mobilisait trop de soldats, trouva un moyen pour arrêter ça et aussi empêcher que les jacobites s’emparent de cette place forte. Les anglais demandèrent à Grant de faire exploser le château et ils lui promirent des terres et de l’argent en réparation. En 1692, Grant met donc le feu aux réserves de poudre et Boum! le château est détruit. Ah oui pour la petite histoire, il ne verra jamais la couleur de l’argent qu’on lui avait promis …

ecosse loch ness urquhart

De nos jours, il y a eu de gros investissements pour restaurer les ruines et offrir une visite la plus agréable possible. Il faut d’abord passer par un énorme visitor center, qui ressemble presque d’avantage à un supermarché, tellement la boutique à souvenirs prend tout l’espace. Il y a un petit musée intéressant dans un coin. Ne manquez pas la projection du petit film d’une dizaine de minutes, et à l’ouverture du rideau à la fin du film, c’est showtime! 🙂
Plus d’infos sur le site officiel.

La visite des ruines n’est pas plus intéressante que ça, et surtout très rapidement on a vu arriver des hordes de touristes en sandalettes et shorts, une foule compacte et bruyante avec des perches à selfie. C’était tellement insupportable qu’on a rapidement écourter la visite. Sans regrets on a fuit les ruines. C’est sans doute le pire endroit à visiter en Écosse! 🙂

ecosse loch ness urquhart

Hop, on repart sur la route, et on prend l’A831 pour aller vers l’ouest à nouveau en direction de Glen Affric.

Glen Affric – Dog Falls

Le Glen Affric est considéré comme le plus beau glen écossais par sa variété de paysages. Il faut d’abord rejoindre le petit village de Cannich (ouaf ouaf) et ensuite prendre à gauche et remonter la River Affric. La route est agréable et on se retrouve dans une jolie campagne vallonnée. Au bout de quelques kilomètres on arrive à un parking sur la gauche de la petite route. C’est le point de départ de la randonnée autour des Dog Falls.

ecosse glen affric dog falls

C’est une agréable balade dans une forêt de pins calédoniens. Pas de difficulté particulière si ce n’est gravir les collines. Comptez 1 à 2h.

ecosse glen affric dog falls

ecosse glen affric dog falls

ecosse glen affric dog falls

Les chutes de Dog Falls ne sont pas réellement impressionnantes, il s’agit plus de rapides que de réelles chutes d’eau. Mais le cadre est beau. Le hasard fait bien les choses, au moment où on arrive devant les chutes, une randonneuse avec un énorme lévrier quittait justement les lieu. Les Dog Falls portent bien leur nom.

ecosse glen affric dog falls

Évidemment en comparaison avec les randonnées des jours précédents c’est beaucoup moins impressionnant. Même si le Glen Affric est très joli, ça ne vaut pas la grandeur des paysages qu’on peut admirer au nord des Highlands.

Si vous avez le temps, pas très loin d’ici, dans le petit hameau de Tomich, il y a une curiosité locale. La maison de Stuart Grant qui a construit au fond de son jardin une véritable maison de hobbit! Plus de photos ici. Il parait qu’il adore recevoir des visiteurs!

ecosse tomich hobbit

On reprend la voiture, et on remonte le long du Loch Ness pour manger rapidement à Inverness. Pendant qu’un gros orage passe, on mange un simple fish & ships au Lorimers Family Restaurant. Ensuite, c’est la grande route, la A9, direction le sud. On passe par le village de Aviemore (qui ne semble composé que de boutiques de trekking) et on tourne à gauche sur la B970. Au bout d’une vingtaine de minutes on arrive à destination, on se gare dans un petit parking sous les pins, et une nouvelle grosse averse nous tombe dessus!

Loch Morlich

Très rapidement (entre plusieurs bourrasques de vent et les gouttes de pluie dans la figure) on remarque quelque chose de bizarre … du sable sous nos pieds ? Et oui, surprise! le Loch Morlich qui est un grand lac d’eau douce (à 300m d’altitude) possède aussi une immense plage de sable. Et déjà rien que pour ça, au cœur de l’Écosse, ça vaut le déplacement!

ecosse loch morlich

Il est situé aux pieds des Cairngorms et la vue est magnifique, enfin quand il n’y a pas d’orage évidemment 🙂

ecosse loch morlich

Si vous avez envie de faire du kayak ou de la planche à voile, il suffit de suivre l’arc-en-ciel 🙂 et rendez vous au Loch Morlich Watersports.

ecosse loch morlich

Pour la petite histoire, avant de devenir ce centre de sports aquatiques, le Loch Morlich a servi de centre d’entrainement durant la seconde guerre mondiale à la Novergian Independant Company 1. Une troupe de commando norvégiens servant dans l’armée anglaise et qui s’entrainait ici car le décor ressemblait à leur patrie et c’est d’ici qu’ils prépareront les raids contre les positions nazies en Norvège.

ecosse loch morlich

On repart vers Aviemore et avant d’atteindre le village, on tourne à gauche au panneau ‘Tullochgrue Black Park’. Et on continue cette petite route étroite jusqu’à son terminus au parking.

Loch An Eilein

Le petit parking est en principe payant mais nous arrivons vers 17h et nous croisons la personne qui s’en occupe et qui rentre chez lui en vélo, il nous fait signe de passer sans payer et nous souhaite une bonne balade. Et c’est exactement ce que nous venons faire ici. Le Loch An Eilein est un petit lac situé au milieu de la forêt de Rothiemurchus. Il y a un sentier qui en fait le tour et qui est assez populaire, mais nous sommes les seuls en arrivant. Pour faire le tour du Loch comptez environ 2 heures.

ecosse loch an eilein

La balade dans cette forêt de grands pins est réputée car on peut y voir de nombreuses espèces d’oiseaux et d’animaux sauvages (les écureuils roux en particulier). Pour nous, à part quelques canards, on n’a rien vu!

ecosse loch an eilein

Il y a une petite ile sur le lac où il reste les ruines d’un petit château du XIIIe siècle. A l’origine on pouvait atteindre l’ile à pieds jusqu’à ce que la hauteur du niveau de l’eau dans le loch augmente en 1800.

ecosse loch an eilein

ecosse loch an eilein

ecosse loch an eilein

Après cette balade, il est temps de reprendre la route vers le sud et commencer à réfléchir à l’endroit où nous dormirons ce soir.  La route A9 passe à côté de la célèbre distillerie de whisky Dalwhinnie et s’engage ensuite dans une longue vallée et le paysage est vraiment beau, mais pas le temps de s’arrêter pour prendre des photos.

Finalement, juste avant d’arriver à Pitlochry nous repérons un grand camping, le Faskally Caravan Park. C’est LE grand camping familial par excellence. Des rangées de bungalows immuables, des grands camping cars, et tout au fond une zone pour les tentes.  Une grande supérette est à disposition. Le camping possède son propre pub-restaurant (qui est franchement plus que correct), et avec piscine! Par contre la nuit sera vraiment catastrophique avec des familles écossaises qui ont hurlé en faisant la fête unebonne  partie de la nuit, et l’autre point négatif : c’est la route A9 qui est en fait juste à quelques mètre derrière les arbres. On vous confirme qu’on entend bien la circulation… Ce camping avait tout pour plaire, mais ça n’a pas du tout marché!
http://www.faskally.com/

<< Jour 7 – Assynt – Inverness
>> Jour 9 – Pitlochry – Blair Castle – Edimbourg

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *