corse bavella trou bombe

Corse – Bavella

Jour 8 – Bavella

On se réveille dans nos yourtes du Pré aux Biches à Zonza. Après un bon petit déjeuner il est temps de quitter ce havre de paix pour une raison complètement idiote…

zonza yourte biches

En effet, comme il n’y a qu’un seul distributeur de billets dans la région et qu’on n’a plus le moindre billet en poche et qu’à de nombreux endroits la carte bleue n’est pas acceptée, il faut bien aller tirer un peu d’argent. Donc en route pour le village de San-Gavino-Di-Carbini à 5 kilomètres au sud de Zonza. La-bas à côté de la mairie, il y a le Graal (bien caché) : un distributeur de billets 🙂 … qui est en panne 🙁
Et là, c’est le drame. Car à part celui là, le prochain distributeur se trouve soit à Porto-Vecchio  soit à Propriano ! Et nous voilà donc partis à Propriano, 33 km à l’aller, 33km au retour, environ 2 heures de route …  simplement pour retirer de l’argent ! Notre pire souvenir de Corse. Et allez d’ailleurs c’est à ce moment là qu’on nous fait passer un petit message sympa sur la route, enjoy !

corse

Nous revoici à Zonza … on continue pendant 20 km sur la départementale D268, en direction des Aiguilles de Bavella. C’est un massif montagneux qui culmine à 1855 mètres d’altitude et qui se reconnait principalement à ses 7 pics rocheux et déchiquetés : les fameuses aiguilles (chacune à son nom). En début d’après midi, on arrive enfin au Col de Bavella à 1218 mètres d’altitude. Et c’est parti pour une autre randonnée incontournable, le Trou de la Bombe (« Tafonu di U Cumpuleddu »). Il faut prévoir environ 3h aller retour.

corse bavella trou bombe

La randonnée commence au milieu des grandes forêts de pins et de fougères.

corse bavella trou bombe

Et ensuite, c’est « comme d’habitude » en Corse : GRAN-DIOSE 🙂

corse bavella trou bombe

corse bavella trou bombe

corse bavella trou bombe

Pour les tous derniers mètres il faut « escalader » quelques rochers, et sans se plaindre hein 😉 puis on arrive devant le fameux Trou de la Bombe. Il fait un peu plus de 8 mètres de diamètre, et non ce n’est pas un boulet de canon qui l’a créé mais tout simplement l’érosion naturelle. Voilà c’est très beau et on est content d’être là 🙂

corse bavella trou bombe

En redescendant au parking du Col de Bavella, on en profite pour venir saluer Notre Dame des Neiges. Il n’y a pas eu d’apparitions miraculeuse ici. Simplement, en 1950, le vicaire de Zonza a l’idée de créer une procession religieuse en honneur de la Vierge le 5 aout. Une statue est commandée en Belgique mais le jour de son débarquement à Propriano, suite à une fausse manœuvre, elle tombe et se casse. Rapidement une statue de remplacement arrive de Sartène, elle est bénie, puis une messe est réalisée en son honneur. Enfin elle est installée au Col de Bavella en 1953. Depuis, tous les 5 aout, les fidèles font la marche à pied depuis Zonza jusqu’au Col pour célébrer la Vierge.

corse notre dame des neiges bavella

Et juste derrière la Vierge, le spectacle de la nature est juste incroyable. Un ciel d’orage, un coucher de soleil, des montagnes à pertes de vue, du ciel bleu. J’aurais pu y rester jusqu’à la tombée de la nuit 🙂

corse bavella nuages

corse bavella nuages

corse bavella nuages

Pendant la descente depuis le col, on croise quelques autochtones.

corse vache

Arrivé à Zonza, on avait repéré un restaurant qui nous paraissait vraiment prometteur mais qui était malheureusement complet le premier soir, cette fois-ci, c’est bon, on peut s’installer. Et c’est avec un réel plaisir qu’on dine à l’Aiglon. C’est notre meilleur repas de tout le séjour en Corse. En plus le lieux est chaleureux, service impeccable, nourriture maison miam ++ 🙂
Plus d’infos sur le site officiel.

Après cet excellent repas, et comme on avait adoré notre première nuit ici, on retourne au Camping Bavella Vista 🙂

Et dans la soirée, EUUUUURKKKK vision d’horreur !!!!!!!!!!

corse araignee

Bon en réalité, j’ai vu une petite boule blanche avancer par terre, j’ai vu ensuite que c’était une petite araignée trainant derrière elle son cocon rempli d’œufs. Mais de près elle est tellement horrrrrrrrrrrible!!!! J’ai checké tout autour de la tente, rien d’autre, mais je n’étais pas très à l’aise pour cette nuit d’angoisse!! 🙂

corse araignee

Jour 1 – Ile Rousse – Calvi – Porto – Calanques de Piana
Jour 2 – Porto – Capu d’Ortu
Jour 3 – Filitosa – Sartène – Rondinara
Jour 4 – Bonifacio – Iles Lavezzi
Jour 5 – Rondinara – Tappa – Araghju
Jour 6 – Porto Vecchio – Piscia di Gallo – Zonza
Jour 7 – Alta Rocca – Zonza – Quenza
Jour 9 – Plateau du Coscione – Caldane
Jour 10 – Ajaccio

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *