stafafell islande

Jour 5 – Stafafell – Fjords – Egilsstaðir

Jour 5 -Stafafell – Fjords – Egilsstaðir

Le réveil à Höfn se fait toujours sous une météo maussade, on prend un petit café à la station service, et on reprend la route!
Direction la minuscule église Stafafellskirkja, perdue dans son petit parc. Curieux comme destination je sais. Bon, ok on ne vient pas que pour cette petite église, mais comme elle est là, autant la voir de plus près, en plus elle est toute mignonnette. Elle date de 1868 et a été restaurée en 1989.

Stafafellskirkja eglise islande

Par curiosité on jette un œil à l’intérieur, et c’est sobre, clair et très agréable 🙂

Stafafellskirkja eglise islande
Je ne sais pas pourquoi mais j’imagine très bien des Schtroumpfs à l’intérieur

En sortant de l’église, le comité d’accueil local nous salue bizarrement … surement une obscure tradition islandaise.

mouton agneau islande

Si vous avez bien retenu ce mot imprononçable nommant l’endroit où nous sommes: Stafafellskirkja, ça signifie qu’il s’agit de l’église (Kirk = Church) de Stafafell. Et Stafafell, c’est le point de départ d’une très chouette randonnée vers Hvannagil, et c’est justement au programme de cette matinée. On entend d’ailleurs un « Bêêêêêêh » d’encouragement quand on commence à gravir la première pente. On ne se retourne pas, mais on a chaud au cœur d’être soutenu comme ça dès le matin!

Il n’y a pas vraiment de chemin indiqué, mais c’est pas compliqué .. et puis très rapidement on est absorbé par le paysage. Des montagnes enneigées devant nous, des landes de bruyères et des pierres sous nos pieds, la splendide vallée où coule la Jökulsá í Lóni sur votre gauche, et les nuages qui défilent au dessus de votre tête.
Et on aperçoit même un peu de ciel bleu, un miracle ?

timelapse stafafell

montagnes stafafell islande

islande stafafell

islande stafafell

On peut s’allonger sur le sol, il est recouvert de tourbe et de bruyère, qui sert d’isolant, se réchauffe tranquillement au soleil et au final, ça fait un matelas réellement doux chaleureux et confortable, et on y resterait bien faire une petite sieste.

stafafell islande

Il n’y a pas un bruit, à part le vent, personne à l’horizon, c’est si calme, c’est .. Glougloulouloulou !! Glougloulouloulou !! .. ah en fait non, il y avait déjà quelqu’un ici 🙂

stafafell oiseau

Un dernier panorama avant de reprendre la voiture…

stafafell panorama islande

Retour en voiture, et une fois dépassé le minuscule phare Hvalnes, c’est le MIRACLE! enfin on voit du ciel bleu et du soleil! et juste au moment où on emprunte une des plus belles routes d’Islande.

route plage islande

Et c’est tant mieux car ici ça peut très vite devenir la pire route d’Islande. Les vents sont parfois si forts que des voitures peuvent être retournées sur le flanc ! mais le cas le plus fréquent, c’est le vent qui arrache les petites pierres de la plage et qui viennent pilonner les voitures de location et leurs délicates portières à la peinture si fragile. Il arrive même parfois que toute cette section de la route 1 soit fermée à cause des vents trop forts. Donc c’est vraiment le sourire aux lèvre qu’on roule en profitant du spectacle. On ouvre même les fenêtres de la voiture, car en plus il fait chaud ! haha 🙂
Cette partie de la côte sud est vraiment sublime.

route islande

Un peu plus loin on arrive sur la superbe plage de galet de Lækjavik avec son énorme rocher noir qui lutte contre les vagues. Grandiose!

plage Laekjavik islande

Ensuite, on rentre dans la région des Fjords de l’est. En roulant le long du fjord Berufjordur on peut voir dans la mer les cercles correspondant à des élevages de poissons. Toujours dans ce même fjord, il ne faut pas manquer le petit chemin sur la gauche, qui mène à la chute de Sveinsstekksfoss.

chute Sveinsstekksfoss islande

Certes, elle n’est pas très impressionnante, mais elle surgit de cet étroit canyon, et dans ce cadre, ça change tout. Il est possible de longer le canyon et découvrir plein d’autres petites cascades en amont, jusqu’à une petite centrale hydroélectrique.

panorama Sveinsstekksfoss

Le coin est très minéral, très rocailleux, et avec les cimes enneigées des fjords autour de nous, on a vraiment l’impression d’être ailleurs, quelque part dans l’Himalaya, ça n’a rien à voir avec l’Islande qu’on traverse depuis quelques jours.

C’est aussi dans ces fjords qu’on croise notre premier berger! 🙂

islande berger

Car la plupart du temps, les agneaux et leurs mamans sont en liberté, gambadent joyeusement au bord des routes (et j’ai toujours le stress qu’ils se jettent sous les roues de la voiture à la dernière secondes), où profitent tranquillement du soleil et du paysage comme sur cette photo.

fjord moutons islande

Chaque extrémité de fjord est équipée de son minuscule phare.

islande fjord phare

islande fjord phare

Cette partie de la côte est si belle qu’on décide de quitter la route 1 pour continuer sur la 96 et profiter encore un peu de ces superbes Fjords. Et pour une fois qu’il fait beau on en profite!

fjords islande
Puis il faut bien se décider, on quitte la mer, et on prend la route 92 direction le nord. La route est encore une fois magnifique et passe par toute une série de petits vallons enneigés.

route vallons neige islande

On arrive enfin à la petite ville d’Egilsstaðir (2257 habitants). C’est la principale ville de l’Est de l’Islande.
Nous prenons une petite chambre au Skipalækur (http://www.skipalaekur.is/) qui est une ancienne maison de ferme. L’accueil n’est pas des plus chaleureux, la maison est austère et  avec la décoration intérieure on dirait qu’on a voyagé dans le temps et que nous sommes dans les années 50, je crois bien que tout est d’époque! Mais il y a un bon lit, du chauffage, une douche avec de l’eau chaude, et c’est le paradis 🙂 et puis on va faire un coucou aux chevaux dans le pré derrière la maison.

cheval

Même l’homme le plus fort du monde est venu ici, alors pourquoi pas nous! 🙂

homme fort

<< Jour 4 – Skaftafell – Jökulsárlón
>> Jour 6 – Hengifoss – Dettifoss – Myvatn

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *