madere mer ocean bleu sud soleil

Madère, le sud ensoleillé

Madère, le sud ensoleillé

La côte sud de Madère est en générale la partie la plus appréciée de l’ile. C’est ici où il y a le moins de pluies grâce à la protection des alizés. On y rencontre une succession de petits villages, des plantations et des plages plus ou moins agréables, et comme partout sur l’île, des paysages incroyables ! 🙂 Allez hop en route à la découverte du Sud de l’ile !

Bon en fait, vous allez rire, mais lors de notre séjour à Madère, le sud on l’a surtout vu en soirée ou tôt le matin, puisque la majeure partie du temps, on était en train de gambader le long des nombreux sentiers de randonnées de l’ile. Du coup, je me rends compte que je n’ai pas tant que ça de photos de jolis villages ensoleillés ou de falaises à pics et verdoyantes sous un ciel bleu et pur. Il suffit d’imaginer un peu, allez quoi, c’est exactement pareil que mes photos, mais en mieux! 🙂

En général, tout commence à l’Aéroport International de Madère Cristiano Ronaldo. Il est situé à l’est de l’ile à 16km de Funchal. Quand on passe dessous en voiture on peut admirer les 180 énormes piliers de bétons qui ont permis d’agrandir la piste d’atterrissage en 2000.

madere aeroport cristiano ronaldo

Il est classé dans le top 10 des aéroports les plus dangereux au monde. L’atterrissage se fait sans l’aide des instruments, en faisant un virage le long de la côte à basse altitude, avec la montagne d’un côté, la mer de l’autre et les habitations en dessous, et ensuite c’est le vent qui est souvent fort dans cette zone, qui est d’abord de face puis de côté et enfin d’arrière. Par exemple en 2015 seuls 20 pilotes de la British Airways étaient habilités à atterrir ici. Et vous trouverez facilement des compilations de vidéos avec des avions assez chahutés, donc si pour vous tout s’est bien passé, estimez vous chanceux 🙂

Allez ensuite on emprunte la VR1, la route principale qui longe la côte … et on s’aperçoit assez vite que la route à Madère le long des côtes, c’est une succession de tunnels et de ponts (et de plus en plus vers l’ouest de l’ile).

On arrive assez vite à Funchal, la capitale. Le détail sur cette jolie ville ici 🙂

madere funchal telepherique vue mer

Un exemple de fin de journée, un peu avant d’arriver à Camara de Lobos. On est souvent scotchés par la beauté du ciel 🙂

madere pont route coucher de soleil sunset

On est maintenant à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Funchal, et ici se trouve le fameux belvédère de Cabo Girao. Des belvédères au sommet de falaises vertigineuses, à Madère, il y en a quelques uns, mais celui-ci c’est le plus spectaculaire! Avec 580m de hauteur, c’est une des plus hautes falaises du monde! Depuis ce site on peut voir la côte sud qui s’étend jusqu’à Funchal.

madere cote sud panorama

Et on peut aussi en profiter pour marcher sur la skywalk, une passerelle avec un sol transparent, construite en 2012. C’est assez marrant de voir la réaction des visiteurs pris de vertiges, la vue est magnifique, et en plus, c’est gratuit 🙂

madere cabo girao falaise skywalk

D’ici on peut voir en bas, trèèès loin en bas, la petite parcelle cultivée de Fajãs do Cabo Girão. Vous pouvez en profiter pour y aller si ça vous tente en utilisant le Teleférico do Rancho à quelques minutes de là.

madere cabo girao falaise skywalk

En continuant toujours à l’ouest, vous tomberez sur le petit village de Ponta do sol. Honnêtement, je n’ai pas grand chose à dire dessus, on l’a juste visité en soirée, le vieux centre a l’air sympa et on y a bien mangé et bien bu et donc passé une très bonne soirée 🙂

madere ponta do sol

Et pour manger et boire alors ?

  • The Old Pharmacy (23 Rua Doutor Joao Augusto Teixeira) : sur les conseils de la proprio de l’appart où nous logions, nous sommes venus ici. Formule grande planche tapas et bouteille de vin offerte, c’était plutôt bien !
  • The Small House (29 Rua Doutor Joao Augusto Teixeira) : sur nos conseils, venez ici pour boire de la vraie bonne bière (autrement dit, on y trouve de la bière belge, et plein d’autres!). Petit bar rock et cool! 🙂

Après une nouvelle succession de tunnels routiers on arrive à Madalena do mar. Selon la légende, ce village aurait été fondé par Henrique Alemão (Henri l’allemand). Un illustre inconnu ? et bien non, toujours d’après la légende, il s’agirait tout simplement de Władysław III, roi de Pologne qui trouva la mort à la bataille de Varna en 1444 qui opposait les croisés contre l’armée turc. Or le cadavre du jeune roi de 20 ans n’a jamais été retrouvé … et on dit qu’il aurait survécu à la défaite de son armée, et qu’après plusieurs années en terre sainte, le roi Alfonso V du Portugal lui aurait fait remettre par Zarco un grand territoire à Madère. Il y a construit une grande ferme et une église en hommage à St Madeleine, et aurait refusé de reprendre le trône de Pologne. Ah, les légendes ! 😉

madere madalena do mar panorama

Maintenant, Madalena do Mar, c’est un charmant petit village, niché entre 2 grandes falaises, une grande plage (caillouteuse) et la plus grande plantation de bananes de l’ile. Et ce fut notre petit coin de paradis pendant une semaine à Madère (et je vous conseille très fortement le très chouette airbnb de Adriana).

J’en profite pour caler cette photo de l’océan atlantique prise la-bas … je l’aime bien celle là 🙂

madere ocean atlantique madalena do mar

Et pour manger et boire alors ?

  • Restaurante a Poita (Estrada Dos Lombos) : le restaurant qui ne donne vraiment pas envie d’y aller (déco moche au bord de la route, odeur de poisson), et en fait, le top! Poisson super frais, sans chichi, local et cool (attention les soirs de match de foot haha), du très bon vin, bref, recommandé ! 🙂
  • Restaurante Preia-mar (Rua do IV Centenario – Loja 4) : très local, des grandes marmites de pâtes aux fruits de mer à partager, nos voisins du bas, sympas 🙂 animé le samedi soir.
  • Bar Dona Maria (R. da Praia) : tout petit bar en plein air juste à côté de la jetée, et l’endroit idéal pour prendre l’apéritif au coucher de soleil avant d’aller au resto. Endroit très sympa

madere madalena do mar coucher soleil sunset hopenroute

  • Restaurante Cantinho da Madalena (Avenida 10 de Fevereiro N0 2) : grand restaurant, bel établissement idéalement situé, mais l’un des pires repas sur l’île, très quelconque, très touriste …

Si vous passez dans le village, n’hésitez pas à visiter la bananeraie, c’est gratuit, suffit de se promener 🙂

madere madalena do mar plantation banana

madere madalena do mar plantation banana

Un peu plus loin à l’ouest vous trouverez la Praia de Calheta, la seule plage de sable de Madère. Le sable a été importé plusieurs fois du Maroc pour pouvoir créer ces 2 petites plages protégée par des digues. Pratique pour une petite baignade en mode sable chaud.
Juste à côté se trouve un gros complexe hôtelier (moche), le Savoy Calheta Beach hotel (rempli d’anglais), mais qui a « l’avantage » d’avoir en face un très grand supermarché bien garni 🙂

Toujours en direction de l’ouest, la route prend de la hauteur car maintenant l’île ne présente que des falaises. Et sur les hauteurs donc, on trouve Prazares (plaisir en portugais), à 600m d’altitude.

madere-cote prazeres jardim atlantico

L’église Notre Dame des Neiges (Igreja De Nossa Senhora Das Neves) au centre du village mérite d’y faire un petit tour.

madere prazeres eglise

Bon à savoir : Chaque dimanche matin à Prazeres, il y a le Mercado Dos Agricultores. Ici vous trouverez des fruits et légumes de saisons et cultivés localement. C’est d’ailleurs très local, rien n’est indiqué, le marché se trouve dans un grand bâtiment à côté du terrain de foot. Sympa et en tout cas, bien plus agréable que celui de Funchal (mais aussi beaucoup plus petit).

Enfin, il y a le complexe hôtelier de Jardim Atlantico. Le restaurant vaut le coup il parait. La petite curiosité locale, c’est le sentier à parcourir pieds nus, pour découvrir toutes les sensations de la marche dans la nature sur différents types de sols. (prix symbolique de 1€ ou gratuit si vous oubliez de mettre une pièce à l’accueil). C’est une boucle de 800m sur 17 éléments différents de l’ile : pierres, pommes de pin, eucalyptus, boue, eau, gravier, etc … autant dire que c’est tout sauf agréable ! enfin pour moi, c’était un véritable calvaire 🙂
Pour d’autres, c’est le fun, allez tester 😉

madere jardim atlantico barefoot walk

La suite !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *