Val Gardena dans les dolomites en italie

Val Gardena

– Allez, et si on allait skier à Val Gardena ?
– Attends c’est où ça ?
– En Italie! on passe par l’Autriche et on y est! C’est très beau il parait!
– Ca fait pas un peu loin quand même ? Ho et puis zut,
Allez hop! en route pour Val Gardena!

Des fois, on fait des choix étranges, et celui là en était surement un. Val Gardena pour aller skier, quelle drôle d’idée? « Oui mais on sera hors période scolaire française, trop bien! » Bon sauf qu’une fois sur place, c’était en pleines vacances scolaires italiennes 🙂

Déjà pour le trajet en voiture, à peu près 1000km et 10h de route. Hem. Mais on voit du pays : on passe par la Suisse, on traverse les longues vallées en Autriche, on fait une petite halte à Innsbruck et on voit  son impressionnant tremplin de saut à ski (Bergisel), pour finalement arriver dans les Dolomites, au nord de l’Italie, et enfin, à la petite ville d’Ortisei.

Skier dans les dolomites, en plus d’être dans un cadre splendide classé à l’Unesco, c’est faire parti de Superski Dolomiti, un immense domaine skiable avec plus de 1200km de pistes réparties en 12 zones! Mais ici on se limitera à Val Gardena qui permet tout de même de profiter de la célèbre et fameuse Sella Ronda.

La Sella Ronda ?

Val Gardena dans les dolomites en italie

On pourrait comparer ça à une sorte de grand périphérique de plus de 40km de long, qui fait le tour complet de l’imposant massif montagneux de Sella. Comme pour le périphérique parisien, il y a plusieurs « portes » d’accès qui permettent d’accéder aux pistes, depuis  les stations et villages alentours.

Val Gardena dans les dolomites en italie

Val Gardena dans les dolomites en italie

Faire la Sella Ronda dans la journée, c’est possible bien sûr, ça peut prendre entre 5 et 6 heures de ski et de remontées, et ça offre un total de pistes réelles de 26km.

Si on est plutôt bon skieur, on prend le « périphérique » dans le sens horaire, et pour les moins confiants, dans le sens anti-horaire.

Les pistes ne sont pas trop en altitude, on ne dépasse par les 2400m.

Val Gardena dans les dolomites en italie

La Sella Ronda a quand même un défaut, c’est que certaines portes de sortie sont plus demandées que d’autres, mais genre, beaucoup plus. Et on assiste parfois à de vrais embouteillages en fin de journée.

Val Gardena dans les dolomites en italie
Et si vous calculez mal votre coup et que vous êtes coincé de l’autre côté du massif à l’arrêt des téléphériques, bon courage pour le retour chez vous, ça n’a pas de prix haha 🙂

Val Gardena dans les dolomites en italie

Val Gardena dans les dolomites en italie

Val Gardena dans les dolomites en italie

En tout cas, la Sella Ronda est vraiment je pense un itinéraire à faire au moins une fois dans sa vie 🙂

Val Gardena dans les dolomites en italie

Et Ortisei ?

Le logement « bon marché » qu’on avait choisi, c’était chez Apartments Schmalzl. L’accueil est un peu « rugueux », l’hospitalité ortisienne ne restera pas dans les annales. Et on découvre très rapidement que peu de gens parlent Italien. Ici, on parle le ladin, très bien l’allemand et peut être un peu d’italien aussi.

Comme beaucoup de stations de ski qui accueillent des grandes évènements de coupe du monde et qui veulent être connues et reconnues internationalement, Ortisei a un côté bling-bling jet set assez prononcé, et beaucoup de russes viennent skier ici (ça fait cliché oui je sais).

De mon côté, je n’ai toujours pas trouvé où j’ai caché mes millions d’euros, alors du coup Ortisei, on n’en a pas réellement profité.

En tout cas si vous prenez un logement la-bas, pensez à vous mettre plutôt sur le versant nord de la vallée, celui qui reste ensoleillé. Car dans l’après-midi, l’autre versant se trouve très rapidement dans l’ombre et c’est moins sympa 🙂

Val Gardena dans les dolomites en italie

Val Gardena dans les dolomites en italie

Séjour réalisé en février 2015

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *