Monténégro roadtrip jour 4

Kolasin – Canyon Mrtvica – Podgorica

Après une excellente nuit à l’hôtel Dream House à Kolasin on est paré pour ce quatrième jour au Monténégro. Une fois le petit déjeuner avalé, on monte dans la voiture, l’objectif de la journée c’est une randonnée très réputée : le canyon de Mrtvica. Hop en route ! 🙂

Juste à la sortie de Kolasin on prend la route E65 en direction de Podgorica. Vingt kilomètres plus loin, juste au bord de la route, se trouve un site culturel et religieux très connu : c’est le monastère de Morača . Il est fondé en 1252 près de la rivière Morača. C’est un lieu de pèlerinage et on y vient depuis tout le Monténégro. Il abrite des grandes fresques murales et des icônes religieuses « exceptionnelles ». C’est juste sur le chemin, on a hésité à s’y arrêter, mais quand on a vu qu’il y avait déjà de nombreux bus de touristes garés, on a décidé de tracer la route, hop.

Le point de départ de notre randonnée se situe 6 km plus loin, à peu près à ces coordonnées : 42°43′ N 19°22′ E. En gros, quand vous voyez le paysage se dégager sur votre droite, c’est le canyon de Mrtvica, et c’est ici qu’il faut s’arrêter 🙂 Je me suis garé le long de la route, mais il y a moyen de s’aventurer en prenant un chemin un peu plus bas et en se garant dans un pré (qui sert aussi de camping).

Pas vraiment besoin de carte pour cette randonnée, il suffit de suivre la rivière Mrtvica tout le long du canyon, au début sur la rive gauche, puis la rive droite, jusqu’à ce qu’on décide de faire demi-tour. Simple! Si vous ne faites pas demi-tour, vous arriverez au bout d’une longue marche au hameau de Velje Duboko qui est probablement le village le plus difficile d’accès du Monténégro! Et vous allez voir, cette randonnée est un régal. Prévoyez 6 à 7 heures de marche, avec pause pique-nique et nombreuses pauses photos 😉

Tout commence avec ce premier pont qui enjambe la Morača, et juste après il y a un espace de camping dans un pré où il est possible de se garer (enfin je crois …).

On utilise ensuite un autre petit pont, qui cette fois passe au dessus de la rivière Mrtvica. Les deux rivières se rejoignent juste là.

Le début de la balade le long de la rivière se passe sur une petite route goudronnée et champêtre.

… avec ses curiosités locales 🙂

A un moment, il faut quitter la route et descendre sur la droite pour rejoindre Danilov Most (le pont Danilo). Bon, je ne pense pas avoir pris forcément le meilleur sentier à ce moment là, car il était assez pentu et pas vraiment évident .. hem .. cela dit on arrive plus ou moins intact devant ce vieux pont construit en 1859 par le prince Danilo Petrovic en hommage à sa mère. Un bien joli pont!

La rivière Mrtvica qui coule en dessous est juste superbe, les eaux sont transparentes, on voit des truites joyeuses et la nature est heureuse, si si !

Ensuite on crapahute un peu pour prendre de la hauteur et on suit un sentier à l’abri du soleil sous les arbres, c’est super agréable.

Une très belle vue sur le canyon de Mrtvica 🙂 C’est beau le Monténégro hein ?

Après un passage au milieu des champs fleuris et des vergers pleins d’arbres fruitiers, on longe une minuscule ferme perdue avec une gentille mamie qui vend des citronnades home-made au bord du chemin 🙂 Elle avait l’air très gentille, mais j’avoue que sur le moment j’ai eu plus confiance dans l’eau de ma bouteille en plastique, je sais c’est con 😐

La petite maisonnette suivante est complètement abandonnée, et le chemin, il n’existe plus. Il faut s’avancer dans le verger pour retrouver ce qui ressemble à un sentier 🙂 Comme le chemin passe par des propriétés privées, il parait que parfois les habitants installent des barrières et demandent un petit droit de passage, genre 2 ou 3 euros. Ne vous étonnez pas si ça arrive.

Il y a partout des trucs trop jolis à voir, tiens par exemple, au hasard ça, hop! 🙂

A un moment durant votre marche vous allez voir de la mousse sur tous les arbres autour de vous. C’est d’ailleurs le seul endroit où on voit ça. Attention tenez vous sur vos gardes …

Car ici, il ne faut pas louper LE TRUC A VOIR de la randonnée. C’est un petit chemin qui s’éloigne vers la rivière, et ce serait franchement dommage de passer à côté. C’est Kapija Zelja (c’est d’ailleurs écrit sur le panneau) : la Porte des Souhaits. Ce lieu est vraiment magique. C’est assez fou comment parfois la nature peut faire une mise en scène aussi réussie.

C’est le seul endroit du canyon où les arbres sont couverts de mousse, et c’est comme par hasard à cet endroit où deux rochers semblent se toucher le front pour former une porte qui donne sur la rivière cristalline. Naturel et incroyable! Il parait que si on jette une pierre à travers la porte en faisant un souhait, une fée de la montagne viendra l’exaucer.

La pente est assez raide pour descendre à la rivière et on voit tous les cailloux jetés par les gens, les fées ont du beaucoup travailler!

Il y a possibilité de se pique-niquer sur des rochers sur la gauche de la porte, avec une belle vue sur la rivière, mais on a trouvé un meilleur spot plus loin 🙂

Quand on arrive ici, on se dit que c’est vraiment l’endroit idéal pour s’arrêter manger au bord de la rivière et mettre les pieds dans l’eau.

Tout se déroule exactement comme ça, sauf pour les pieds dans l’eau. La température de l’eau doit être d’au moins 2 ou 3 degrés pas plus. J’exagère à peine, c’est glacial! Au bout de 20 secondes je ne sentais plus mes orteils! 🙂 Ce point là mis à part, on profite carrément de ce moment de détente, à peine troublé par le passage de quelques randonneurs.

Après ce passage, le canyon se fait beaucoup plus étroit et le chemin est carrément creusé dans la paroi rocheuse.

Plus on avance et plus ça devient étroit et hasardeux. Il y a de nombreuses traces d’éboulements. D’ailleurs un truc est peint sur la paroi, je ne sais pas ce que ça veut dire, mais je l’ai interprété comme « ça devient dangereux et puis il faut faire tout le chemin dans l’autre sens maintenant et en plus c’est moi qui conduit la voiture après pff ». Ma traduction doit être à peu près correcte! En continuant le chemin au péril de notre vie, on aurait sans doute atteint un tunnel permettant de rejoindre un peu plus loin le village perdu de Velje Duboko. Tant pis, ce sera pour une autre fois 😉

Le chemin du retour est le même qu’à l’aller et c’est toujours aussi enchanteur 🙂

Petite nouveauté au retour : à un moment, il faudra bifurquer sur la droite pour prendre ce petit pont de bois. Déjà le lieu est joli, et ensuite, ça vous fait rentrer par un autre chemin un peu plus rapide. Histoire de varier les plaisirs!

Cette superbe randonnée est finie. Coup de chance, la voiture est toujours au bord de la route et il n’y a pas eu de vol ! 🙂 Maintenant, direction 40 km plus au sud, vers Podgorica, la capitale du Monténégro. On a encore trouvé quelques heures plus tôt un airbnb bien placé près du centre ville, dans le quartier Nova Varos (downtown) : un studio pour 23 Eur la nuit, une fortune ! 😉

Le temps de trouver l’adresse, de prendre une bonne douche et un peu de repos, il fait déjà nuit. Sur les conseils de notre logeuse, direction la Pizzeria Calabria (57 Miljana Vukova) vraiment pas loin de l’appart. C’est une petite pizzeria de quartier avec un accueil un peu rugueux au début mais qui se détend très rapidement. Pizza très honnête, repas sympa et encore une fois arrosé de vin Monténégrin qui cogne 😉

On part ensuite un peu au hasard dans les rues de la capitale. Autant vous le dire tout de suite, la ville n’est pas particulièrement jolie. Elle a pratiquement était rasée par les bombardements pendant la seconde guerre mondiale, et sa reconstruction a eu lieu sous l’ère de la Yougoslavie communiste de Tito. Elle s’appelait d’ailleurs Titograd jusqu’en 1992. L’architecture générale est plutôt du genre ‘moderne communiste moche’. On fini sur la Place de la République avec sa grande fontaine et quelques oeuvres d’art urbain. Il y a un grand centre commercial moderne, et en face, l’Assemblée Municipale de Podgorica.

Les rues adjacentes (Bokeška, Njegoševa et Slobode) sont remplies de bars et les terrasses sont bondées. La jeunesse plutot aisée a ses habitudes ici et on a l’impression d’être les seuls touristes de la ville. Comme on n’a plus trop envie de marcher, on restera un bon petit moment à boire des verres en terrasse 🙂

Et hop au dodo, car demain une nouvelle super journée nous attend!
Le jour 5 du road trip, et sinon relire le jour 3.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *