Vienne – Leopoldstadt

Le quartier de Leopoldstadt se trouve au nord de Vienne. Il est situé entre le Danube et le Canal du Danube. Son peuplement s’est fait assez tardivement car toute cette zone était régulièrement submergée par les crues du fleuve. Pendant longtemps, c’était simplement une moche zone marécageuse aux portes de la belle ville impériale. Plus tard, Leopoldstadt a commencé à abriter une grande partie de la population juive de Vienne. Maintenant, c’est un quartier des classes moyennes avec un taux de migrants plus élevé que dans le centre.

Ce quartier n’est pas souvent mis en avant, et pourtant, on y est bien 🙂 Notre logement airbnb durant le séjour s’y trouvait. Ça avait l’avantage d’être pas trop cher, car les logements à Vienne sont hors de prix. En plus le quartier est super calme et agréable, il n’y a pas la foule des touristes.

Je vous partage quelques bonnes adresses, hop en route ! 😉

  • PAiM Espressobar (Kleine Pfarrgasse 3/1) : Si vous cherchez un endroit où prendre un bon petit déjeuner (avec un excellent café!) avant une journée de vadrouille, c’est ici. Accueil aux petits soins, ambiance zen et cool. Une petite terrasse sur une rue tranquille pour ce petit café de quartier 🙂 (Page Facebook)
  • Skopik & Lohn (Leopoldsgasse 17) : Dans un style branché (sans être excessif) et chaleureux, ce restaurant propose de la belle cuisine travaillée. Il y a une petite terrasse abritée de la rue par une rangée de verdure. Il y a toujours du monde, ça sent bon, et tout le monde y est content 🙂 ( http://www.skopikundlohn.at/ )
  • Schöne Perle (Große Pfarrgasse 2) : Brasserie de quartier cool et sans chichis, avec un très bon rapport qualité prix. Des grandes tables, esprit cantine. Que des locaux à l’intérieur. Allez-y vous ne serez pas déçus! ( https://schoene-perle.at/ )
  • Tachles (Karmeliterpl. 1) : Petit coup de cœur pour ce resto de quartier tenu par des polonais 🙂 Ambiance cool et chaleureuse. Une grande terrasse qui s’étend sur la Karmeliterplatz, et qui est super agréable et calme le soir pour prendre un verre. Service sympa et plats simples. Plutôt adapté pour un bon apéro, et pour déguster leurs spécialités de pierogis (raviolis polonais) ( https://cafe-tachles.at/ )
  • Veganista IV (Taborstraße 15) : Pour les gourmand(e)s, ne passez pas à côté de cette adresse, c’est les meilleures glaces de la ville ! 😉 et des glaces végan en plus! ( https://www.veganista.at/ )

A Leopoldstadt, vous trouverez le grand parc Autgarten. Il occupe une zone importante du quartier. Il est ouvert au public en 1775. L’empereur a fait construite un grand mur tout autour pour le protéger des crues ! On y trouve le palais Autgarten qui servait pour des fêtes impériales et pour les concerts de Mozart. Le parc n’est pas spécialement joli (de mon point de vue) : des grandes pelouses et des arbres .. et c’est tout. Mais il vaut le déplacement pour voir les Flakturm.

Une flakturm, c’est une énorme tour en béton armé, construite sur ordre d’Hitler pour tenter de protéger les villes des bombardements alliés. Des tours de ce genre existent seulement à Berlin, Hambourg et Vienne. Celle-ci, la G-Turm, fait 55m de hauteur. Les murs font plus de trois mètres d’épaisseur, et des milliers de personnes pouvaient s’y réfugier. Il y avait des plateformes mobiles et des canons pouvant arroser le ciel sans s’arrêter. Le tout était protégé par un toit renforcé en métal. Après la fin de la guerre, les tours sont restées intactes, car quasiment indestructibles! 70 ans plus tard, elles sont toujours vides et la ville ne sait toujours pas quoi en faire. En attendant, elles servent de pigeonniers géants!

Dans un coin du parc on trouve un centre cinématographique qui organise un festival en plein air chaque été, il y a aussi le MuTh, une nouvelle salle de concert et des résidences d’artistes. Le parc est mélangé entre le classicisme impériale, la brutalité de la guerre, et le moderne … et le social, avec un grand projet de ferme urbaine géré par les habitants du quartier et qui se prolonge jusque sur le boulevard 🙂

Plus à l’est, il y a le grand Parc d’attraction du Prater : c’est une fête foraine permanente, qui dure toute l’année donc, oui oui vous avez bien lu! 🙂 On y trouve plein d’attractions et de manèges. Et il y la fameuse Grande Roue de Vienne, construite en 1897. Jusqu’en 1985 c’était la plus haute grande roue du monde!

Aller à Leopolstadt, c’est aussi l’occasion de traverser le Danube. Ce célèbre fleuve sert de frontière entre ce quartier et le reste de la capitale autrichienne. Est-ce que le beau Danube bleu est si chouette que ça ? allons-voir ça 🙂

Tout d’abord il faut savoir que le fleuve qu’on traverse à cet endroit s’appelle le « Canal du Danube » mais ce n’est pas vraiment un canal 🙂 C’est bien le lit originel du fleuve au moyen age. Mais, au fil des siècles et des crues successives, il s’est déplacé plus loin, au niveau du « vrai » Danube actuel. Le Canal du Danube, c’est maintenant un simple bras du fleuve. Il a été aménagé dans les années 1890 pour essayer de contenir les inondations chroniques.

Les rives du fleuve ont été copieusement bombardées pendant la guerre, et il n’y a que des batiments modernes sur les berges. C’est donc loupé pour la visite historique. En revanche, si vous aimez le street art, c’est ici qu’il faut venir. C’est peut être un des seuls endroits à Vienne où vous verrez des tags et graffitis, tellement la ville est clean! Le plus cool, c’est d’enfourcher son vélo et parcourir les quais.

Depuis le pont Friedensbrücke, les 3 km de quai sont presque entièrement recouvert de tags. Un vrai musée à ciel ouvert 🙂