Vienne – Randonnée dans les vignes

Vous avez envie de sortir un peu de Vienne? Je vous propose une petite balade vraiment sympathique à quelques kilomètres du centre historique 🙂 Les collines qui entourent la ville sont couvertes de vignes, et c’est justement là où je vous emmène! Il faut savoir que dans la métropole de Vienne, il y a plus de 700 hectares de vigne, une cinquantaine de domaines, et une production de 2,4 millions de litres de vin par an! Ca change des quelques malheureux pieds de vignes de Paris à Montmartre haha. Le vin viennois, c’est principalement du vin blanc. Et la spécialité ici depuis des siècles, c’est le « Wiener Gemischter Satz ». En gros, sur les parcelles de vignes, on cultive jusqu’à 20 cépages différents, et ils sont ensuite pressés et vinifiés ensemble. Le but est d’avoir un vin constant et minimiser les risques d’une mauvaise récolte.

Il y a de nombreux chemins de randonnées dans les collines, et vous pouvez avoir plus de détails ici. Je vous propose d’user vos chaussures et d’affuter vos papilles, en suivant une variante du circuit Stadtwanderweg 1 – Kahlenberg. Une petite dizaine de kilomètres vous attendent, et rassurez vous, il y a plusieurs endroits pour se poser, profiter du paysage, et bien sur pour déguster du vin 😉

Pour commencer, il faut prendre le tramway D, et aller jusqu’à son terminus au nord de Vienne, à l’arrêt « Nußdorf, Beethovengang ».

Ensuite, c’est simple, il n’y a plus qu’a suivre le panneau
Stadtwanderweg 1. Le début de la ballade se déroule le long d’un petit ruisseau dans ce charmant village viennois.

Juste après le cimetière, les premières vignes apparaissent, voilà, on est dans la nature, dans des grands espaces, et ça fait du bien 🙂

Certains pieds de vigne sont même sponsorisés par les plus grandes célébrités de la planète, ça rigole pas ! 😉

Quand le chemin rentre dans la forêt , vous avez le choix. Soit vous voulez raccourcir la marche et vous prenez le chemin qui monte sur votre droite. Soit vous avez envie de vous balader et de profiter de cette belle forêt, alors vous continuez votre route le long du ruisseau 🙂 Même l’arbre avec la marque jaune du sentier semble être partagé entre ces deux choix, ou alors c’est qu’il à trop bu 😉

Pour info, si vous prenez le « raccourci » vous louperez un site insolite qui se cache dans la forêt! C’est une maison d’artiste, isolée et perdue au milieu des bois. On peut la voir de l’autre côté du ruisseau.

C’est super coloré, ça a l’air trop cool, mais malheureusement je n’ai pas trouvé plus d’infos sur ce lieu. Si ça vous parle, je suis preneur 🙂

Ensuite, on continue de profiter de cette belle nature 🙂

Après une bonne montée, le chemin sort enfin de la forêt et on se retrouve face à une route. Il faut la traverser, et continuer de grimper la colline en suivant le sentier sur la gauche de la route. Un peu plus loin, il faut prendre la passerelle qui enjambe la route et retourner dans les bois.

Vous arrivez ensuite au pied de la Stephaniewarte. C’est une tour de guet construite en 1887 au sommet de la colline que vous venez de gravir, le
Kahlenberg (484m de haut). La tour fait 22m de haut et servait à surveiller le trafic sur le chemin de fer à crémaillère. Mais de quoi on parle, il est où ce chemin de fer ? on ne voit rien! Et bien en 1873, en vue de l’Exposition Universelle, la ville de Vienne décide de construire un chemin de fer à crémaillère (comme en Suisse), et qui servira d’attraction pour emmener les visiteurs au sommet de la colline. Le petit train fonctionnera tranquillement jusqu’en 1914. Après la guerre, le charbon se fait rare, des vols de traverse de rails ont lieu, et le dernier voyage du train a lieu en 1921. Depuis, l’itinéraire suivi par le petit train a été remplacé par la route que vous venez de longer.

Maintenant, il ne reste que cette tour … et ses toilettes publiques historiques ! 🙂 La dame pipi qui gère l’entrée vous tiendra à l’œil, attention !! 😉

Un peu plus loin il y a un grand banc en pierre semi circulaire, en hommage à la Kaiserin Elisabeth … qui est plus connue sous le nom de Sissi 🙂

Le chemin sort de la forêt et un monument commémoratif vous accueille. C’est ici, en 1683, qu’est arrivée l’armée de secours qui a permis de libérer la ville de Vienne qui était assiégée par les Turcs. Cette bataille où 200.000 hommes s’affrontent marquera la fin de la politique d’expansion des armées ottomanes.

Si l’histoire ne vous passionne pas trop, vous pouvez simplement traverser la place, et slalomer entre les touristes. Car hélas, oui, il y a un grand parking rempli de voitures et d’autobus. Tous viennent s’agglutiner sur la terrasse d’un restaurant ultra bondé.

Il faut bien avouer que la vue sur Vienne est formidable! 🙂

Comme il y a vraiment beaucoup trop de monde ici, je vous propose d’aller un peu plus loin pour faire une véritable halte. Ça se passe à Josefinenhütte. C’est un restaurant très bien situé en lisière de forêt, avec des grandes terrasses dehors. L’ambiance y est très agréable et reposante 🙂 (le site web ).

Attention, je vous conseille de ne pas manger ici (même si c’est surement très bon), mais plutôt de vous rafraichir avec un petit verre (ou deux), avant de rejoindre le lieu où vous pourrez vraiment vous rassasier 🙂

Pour ça il faut traverser le terrain d’accrobranche (juste à côté du restaurant) et reprendre le sentier à travers la forêt. Au premier croisement, prendre à droite.

Quand vous sortez de la forêt, il faut prendre à gauche sur la petite route en direction de Heuriger Hirt.

Un Heuriger, c’est un lieu incontournable de votre séjour viennois. C’est le nom de l’endroit tenu par des vignerons et qui permet de gouter les vins locaux tout en dégustant des spécialités. Il y a de nombreux Heuriger. J’ai beaucoup aimé celui là. Ne serait-ce que pour la vue déjà. Ensuite le buffet était plutôt bien garni, et c’était très bon et vraiment pas cher. Le service peut paraitre un peu rude, mais en fait très sympathique dès qu’on sort en sourire. On y a passé un très bon moment, et je recommande vraiment 🙂

Heuriger Hirt (Eisernenhandgasse 165) : Leur site web

Une fois que vous avez fini de cuver … ou de faire la sieste sur les transats, il est temps de reprendre le chemin. C’est tout de suite plus facile, ça descend ! (et avec un peu de vin dans le sang, la fatigue, on l’oublie vite 🙂 )

La route vous conduit au charmant petit village de Kahlenbergerdorf (avec sa jolie église).

Je vous conseille ensuite de passer sous le pont ….

Et ainsi rejoindre les berges du Danube. Ensuite, il suffit de longer tranquillement ce grand fleuve et passer à côté de nombreuses guinguettes animées 🙂

On arrive enfin au niveau des écluses de Nussdorf qui servent à réguler le débit du canal du Danube qui va vers le centre de la ville.

C’est ici que cette longue ballade s’achève. Il faut prendre le petit tunnel et rejoindre la gare Wien Nussdorf Bahnhof. Et de là, hop un petit tour de train pour rejoindre le centre ville (ou reprendre le tramway D si vous n’êtes pas trop pressé).

Pour continuer à découvrir Vienne :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *